Deuxième moitié de Ramadan : 5% de remise sur les prix des pâtisseries et du prêt-à-porter





Quelques jours seulement nous séparent de la deuxième moitié du mois saint. Une moitié connue pour être accompagnée par une hausse importantes des échanges commerciaux, parallèlement à l’accélération des préparatifs pour l'Aïd El Fitr. Tunis - Le Quotidien Tout comme le citoyen qui se concentre pendant la deuxième moitié du Ramadan sur les achats des habits et des gâteaux traditionnel, les commerçants ont également leur manière de se préparer pour cette manifestation qui représente une occasion importante pour le commerce. Et dans l’objectif de présenter toutes les opportunités du développement du commerce au cours de cette moitié, les commerçants et les producteurs se sont mis d’accord pour aider et d’encourager le consommateur à acheter leurs produits à travers des prix plus à la portée de toutes les bourses. Pour sa part, le ministère du Commerce, du Tourisme et de l’Artisanat, a fixé une marge de bénéfice raisonnable, notamment en ce qui concerne les fruits secs dont la consommation enregistre un boom remarquable à pareille période à cause de la préparation des pâtisseries pour l'Aïd. Les fruits secs seront vendus, cette année, à des prix plus ou moins «moralisés» en l’occurrence 9d,200 pour le kilo d’amandes rouges (38), 10d,300 pour le kilo d’amandes blanches et entre 10d,200 et 11d,500 le prix d’un kilo de noisettes rouges. Par ailleurs, et à l’instar des dernières années, l’UTICA envisage d’organiser les remises de Ramadan afin d’aider le citoyen à satisfaire ses besoins en prêts-à-porter et pâtisserie pour l'Aïd. A ce sujet, on apprend de sources sûres du ministère de Commerce, que le taux de remise a été fixé cette année à 5% que ce soit pour les pâtisseries ou également le prêt-à-porter. Mohamed ZGHAL


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com