Chronique judiciaire : Détournement de 80.000 dinars





L’accusé dans cette affaire est un fonctionnaire chargé de la comptabilité dans une administration publique. Il a comparu dernièrement devant le tribunal de première instance de Tunis pour répondre de deux chefs d’accusation à savoir détournement de fonds et abus de confiance. Le préjudice porte sur quatre-vingt mille dinars…
Cette affaire a éclaté suite à une plainte déposée par un fournisseur qui prétend avoir été écarté de la participation à un appel d’offres lancé par une entreprise étatique. Le fournisseur a indiqué que l’économe de cet établissement lui a demandé un pot-de-vin afin de l’aider à remporter ledit appel d’offres. En refusant de suivre l’accusé dans son manège, l’entrepreneur a été retiré de la liste des participants.
Accordant tout son intérêt à cette affaire, les agents de la brigade économique ont ouvert une enquête qui a touché les registres comptables de l’établissement où exerce l’économe. D’emblée, les auxiliaires de la justice ont relevé plusieurs abus qui portent sur un manque estimé à quatre-vingt mille dinars. Il fallait donc vérifier auprès du premier responsable de la comptabilité en l’occurrence l’économe de l’établissement qui, interrogé, a tenté de se dérober en fournissant des explications vagues et sans fondements. En resserrant l’étau autour de lui, les agents de la brigade économique l’ont contraint à passer aux aveux.
Le suspect a ainsi déclaré avoir touché à l’argent de l’établissement pour faire des dépenses relatives à la construction de sa nouvelle maison. Il comptait toutefois rembourser l’argent. Seulement, il a été découvert suite à la dénonciation du fournisseur. Inculpé de détournement de fonds et d’abus de confiance, il a été traduit récemment devant le tribunal de première instance de Tunis où il a prié la Cour d’être clémente à son égard. L’affaire a été renvoyée pour délibérations.


M.B.S.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com