Propriété intellectuelle : L’INNORPI lance son académie





Le diabète est une maladie qui tue en silence, les chiffres avancés, mercredi dernier, par les chercheurs et spécialistes sont effrayants. Que faire ?
Libéralisation de l’économie et progrès technologique obligent, l’Institut national de la normalisation et de la propriété industrielle se dotent d’une académie pour développer la culture de la propriété intellectuelle.
Après avoir créé son Centre d’appui à l’innovation et à la technologie (Technology and Innovation Support Center; TISC) l’Institut national de la normalisation et de la propriété industrielle (INNORPI) vient d’annoncer la création de l’Académie nationale de la formation dans le domaine de la propriété intellectuelle. Le projet a été annoncé lundi lors d’un point de presse donné par M. Aymen Mekki. L’Académie de l’INNORPI verra le jour grâce à un accord de coopération avec l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), conclu à la même occasion et signé par son président.
L’OMPI, par le biais de son Académie lancée 1998, met à la disposition des Etats membres et des organismes spécialisés les connaissances et les compétences dont ils ont besoin pour bénéficier du système de propriété intellectuelle. Il a pris la volonté d’assister l’INNORPI dans la mise en valeur de ses capacités humaines à travers la création de sa propre académie de formation en matière de propriété intellectuelle.
Selon l’accord conclu, l’OMPI doit intervenir dans un premier temps pour aider l’institution nationale à développer ses moyens matériels et humains. Des experts de l’OMPI doivent à cet effet effecteur des visites aux différents services de l’INNORPI dans le but d’évaluer l’infrastructure et de définir les besoins pour le bon fonctionnement de l’académie. L’OMPI doit par ailleurs contribuer à l’élaboration des cours de formations qui seront dispensés par l’académie nationale.
Il faut noter enfin qu’une fois opérationnelle, l’Académie de l’INNORPI va pouvoir profiter des opportunités d’échange et de partenariat avec les académies membres du réseau mondial en vue d’intégrer le réseau mondial des académies de propriété intellectuelle.


H.G.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com