Dans les coulisses





 Du cinéma pour l’ouverture de Carthage
L’ouverture de la 46e édition du festival international de Carthage sera cinématographique. Et c’est au réalisateur tunisien Abdellatif Ben Ammar de présenter en avant-première nationale son film «L’Avenue des palmiers blessés», une coproduction tuniso-algérienne.
Pour son cinquième long- métrage, le réalisateur a choisi de revenir sur quelques péripéties de la bataille de Bizerte 1961, à travers l’histoire d’une jeune tunisienne qui a choisi d’enquêter sur la mort de son père, durant cette période douloureuse.
Côté casting, le film réunit plusieurs comédiens de talent dont on cite Rym Takchout et Hassène Kchache (Algérie) et Dalila Meftahi, Fethi Msalmani, Chedli Arfaoui, Slah Msaddak, Bechir Drissi, Leila Waz…
Notons que le film a été projeté en avant-première dans le marché du film, lors la dernière édition du festival de Cannes.


Fethi Haddaoui, jury à Rotterdam
Le comédien tunisien Fethi Haddaoui sera parmi le jury de la 10e édition du festival du film arabe à Rotterdam qui se tiendra du 23 au 27 juin courant. D’autres comédiens tunisiens seront à l’affiche de cette édition dont nous citons : Mohamed Ali Ben Jemaâ, Brahim Letaïef, Atef Ben Hessine, Lassaâd Oueslati, Sana Kassous…
Plusieurs films tunisiens seront projetés lors de cette édition, à savoir, «L’Ambouba» de Nadia Raïes, «Cinécitta» de Brahim Letaïef, «Les secrets» de Raja Laâmari et les deux récents films de Walid Mattar et Lassaâd Oueslati.


Karl May en Tunisie
C’est au sud tunisien, entre Tozeur et Nafta, qu’un film racontant la vie du célèbre écrivain allemand Karl May a été tourné.
Réalisé par Peter Pippig et produit par la chaîne «ZDF», le film a réunit une quarantaine de techniciens tunisiens et allemands et a vu la participation de «Sindbad Production», dirigé par le réalisateur Moez Kammoun, en tant que producteur exécutif.
Pour le casting, le réalisateur allemand a fait appel à des figures de proue du cinéma allemand dont nous citons : Rainer Strecker, Gunter Kurze… et à Hakim Bou Massoudi, jeune comédien tunisien qui semble bien commencer sa carrière avec ce film peignant le vécu et le parcours de l’une des figures emblématiques de la littérature allemande.


I.A.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com