Coupe arabe des clubs (2ème Tour – Gr. B – 1ère J.) : E.S.S. – Al Ismaïly (1-1)





*Le pêché mignon étoilé ! En accueillant avant-hier l’équipe égyptienne d’Al Ismaïly pour le compte de la première journée du deuxième tour de la Coupe arabe des clubs, l’Etoile entendait affirmer ses intentions dès le départ d’autant qu’elle évoluait à domicile et rencontrait l’un des sérieux prétendants au trophée. Ceci se concrétisait sur le terrain dès le coup d’envoi du match. L’Etoile, d’emblée, exerçait un pressing constant sur la défense égyptienne qui n’arrivait que très difficilement à se dégager. Baya et consorts se procuraient quelques opportunités dont celle présentée à Camara Gana à la 8’ mais l’étoilé se faisait descendre à la limite des 16,50 m. Le coup franc est tiré par Sabeur Frej au dessus de la cage de Mohamed Sobhi. L’Etoile continuait de plus belle à resserrer l’étau autour de la défense du capitaine Imed Nahas mais à chaque fois elle butait soit sur un gardien en état de grâce soit sur une défense très bien organisée et agressive. La 21’ minute vit Bouchhioua échouer devant le gardien Sobhi lorsque celui-ci s’interpose promptement et courageusement pour annihiler l’essai. Cinq minutes plus tard, c’est au tour de l’arbitre bahreini Jaâfar Khabaz de se distinguer en refusant de siffler une faute de main commise par un défenseur égyptien à l’intérieur de la surface de réparation. Ne perdant pas patience, les étoilés poursuivent leur domination et se créent d’abord une belle opportunité pour ouvrir la marque par Ktari qui oblige Mohamed Sobhi à la parade déviant difficilement en corner (30’). En face, les coéquipiers de Nahas font mieux que se défendre en parvenant à opérer par des passes courtes en gardant le plus longtemps possible le ballon. Ils parviennent à solliciter la défense étoilée plus souvent qu’au début de la rencontre et ont même failli prendre l’avantage mais Mohamed Mohsen Aboujaricha rata l’aubaine lorsque se trouvant seul dans les six mètres leva trop haut son tir au dessus de la cage de Mathlouthi (40’). La réplique étoilée est immédiate. Gana bien servi par Baya dribble le gardien mais se fait contrer in extremis par un défenseur et rejoint par le gardien qui dévie en corner (43’). On joue le temps additionnel de la première période. L’Etoile obtient un cinquième corner joué à deux Traoui et Ktari, la balle échoue sur la tête de S. Frej qui bat le portier Sobhi (45’ +1’). Inexplicable baisse de régime La pause apportera plutôt conseils aux égyptiens qui n’ont plus aucun autre choix que d’essayer de remonter au score. D’entrée, ils se ruent à l’assaut de la défense étoilée mais leurs offensives manquent de percussions. Ils ont certes assuré le plus souvent le monopole du ballon mais sans inquiéter sérieusement Mathlouthi. Ils commenceront à le faire par Saïed Mouaouedh qui déclenche un tir de loin (68’), puis en exécutant un corner rentrant pour annoncer le but de l’égalisation obtenu par... Ghezal contre son camp (71’). L’Etoile ne se ressaisira qu’au dernier quart d’heure. Les essais de Baya et Ktari (89’ et 90’) ne changeront rien au score. Désormais, pour avoir concédé le nul à Sousse, l’Etoile devra aller chercher la victoire ailleurs pour ne rien compromettre de ses chances. Mounir EL GAIED ****** Fiche technique Stade : Olympique de Sousse Public : 24.000 environ Arbitre : M. Jaâfar El Khabbez (Bah.) ESS - Al Ismaïly 1-1 (MT : 1-0) ESS : Sabeur Frej (45’+1’) Al Ismaïly : Ghezal (71’ CSC) Formations ESS : Mathlouthi, Koné, Frej, Haggui, Ghezal, Traoui, Hammi, Baya, Ktari, Gana, Bouchhioua. Al Ismaïly : Sobhi, Nahas, Salem, Younès, Chater, Mouaouedh, Jamal, Homos, Attia, Traoré, Aboujaricha. Remplacements ESS : Bouchhioua par Obiakor (46’), Hammi par Béjaoui (60’) et Gana par Hamrouni (81’) Al Ismaïly : Attia par Fahim Talaât (46’), Salem par Lanfia (64’), Jamal par Abdessatar (75’). Cartons jaunes : Obiakor et Ktari (ESS) Cartons rouges : Néant Note du match : 12/20


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com