S.T. : Pari gagné… mais





Le retour de la section basket dames du S.T. au devant de la scène sportive a été accueilli avec beaucoup d’enthousiasme par tous les mordus du sport et notamment ceux du basket.
En effet, le S.T. traine derrière lui une longue et riche histoire dans le domaine du basket féminine. L’équipe bardolaise avait enfantée des noms célèbres de ce sport on cite les : Kaouthar Achour, Hend Ben Mahmoud, Souhir Raouani  etc. Cette équipe avait dominé le basket dames non seulement en Tunisie mais aussi à l’échelle arabo-africaine avec une multitude de titres glanés au début des années 1990. Par la suite il y a eu une petite traversée du désert suite au retrait des piliers de l’équipe mais ce passage à vide a vite été remonté et l’équipe a retrouvé son lustre depuis l’arrivé du président Mohamed Dérouiche qui a rappelé les anciens dirigeants et qui avaient fait les beaux jours de cette section. Dès lors, la section de basket a retrouvé sa verve et est revenue au devant de la scène de ce sport comme en témoigne son comportement tout au long de la saison en cours ; cette régularité a permis aux camarades de l’inusable Selma Neffati d’atteindre la finale du championnat et même si les stadistes ont perdues la première manche de cette finale qui plus est au Bardo et dans un contexte très particulier notamment en ce qui concerne l’arbitrage très fébrile ce jour là. Enorme désillusion certes pour la jeune équipe stadiste mais l’espoir étant le dernier à mourir, on s’attelle à préparer la deuxième manche dans la sérénité, sachant que l’«équipe a les moyens de renverser la vapeur surtout si l’arbitrage se montre à la hauteur de l’événement et ne lèse pas cette jeune équipe vraiment prometteuse».


M.A.F.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com