Affaire «Fi hak essardouk nraychou» : Lamine Nahdi perd en cassation





La Cour de Cassation de Tunis a rendu son verdict dans l’affaire du sketch : «Fi hak essardouk nraychou» (ce coq qu’on déplume), confirmant ainsi les deux jugements rendus en première instance et en appel. De ce fait, le comédien Lamine Nahdi est condamné définitivement et d’une manière irrévocable à payer la somme de trois cent quarante mille dinars au profit du metteur en scène et scénariste Moncef Dhouib ainsi qu’à l’interdiction totale de la représentation de la pièce en question ou l’utilisation de quelques extraits dans d’autres œuvres jouées par Nahdi.
Il est à rappeler que cette affaire qui a fait couler beaucoup d’encre, a éclaté en 2002, suite à un différend entre les deux artistes à propos des droits d’auteur de la pièce en question. La justice a été alors saisie et à chaque fois les juges ont donné raison à Moncef Dhouib, le reconnaissant comme le seul scénariste et metteur en scène de ce one man show.


M.B.S.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com