Tunis : Des supporters du C.A. poursuivent leurs dirigeants en justice





Vingt cinq supporters du Club Africain (CA) ont entamé les démarches nécessaires en vue de porter plainte à l’encontre du Comité directeur du club de Bab Jedid dans le but de casser la décision prise dimanche dernier en désignant M. Cherif Ben Lamine président du club à la place de M. Jamel Atrouss, nommé deux jours auparavant au même poste.
Au nombre de vingt-cinq, les plaignants reprochent au Bureau directeur une mauvaise gestion et des décisions hâtives ayant causé des dommages au club et, par conséquent, aux supporters.
Le nom d’un célèbre avocat de la place a été évoqué tout au long du week-end et qui devrait s’occuper des procédures auprès du tribunal de Tunis, habilité à trancher dans les litiges concernant le Club Africain et ce, selon le statut du club. Le mécontentement des supporters est dû aux dernières décisions qui ont été prises par les «Sages» du club.
Les plaignants revendiquent la démission du Bureau et la publication d’un état concernant le budget et la comptabilité du club et la convocation d’urgence d’une assemblée générale afin de mettre fin aux déboires que connaît le club depuis des années.
On ignore toutefois, si le ministère public accepterait de traiter cette plainte ou non. De toutes les manières, cette affaire n’est pas une première dans les annales judiciaires. Il y a dix ans, un supporter de l’Equipe nationale de Tunisie avait porté une plainte similaire à l’encontre des joueurs de la sélection pour avoir failli à leur devoir en se faisant éliminer d’une manière honteuse du premier tour de la phase finale de la Coupe du monde ayant eu lieu en 1998 en France.
Pour revenir à la situation du Club Africain, notons que les seules figures parmi les dirigeants qui semblent encore jouir de la confiance des supporters, sont MM. Belhassen Trabelsi et M.Hammouda Ben Ammar.
Toujours est-il que la crise a éclaté dimanche dernier suite à la désignation de Ben Lamine, président du club. Un premier rassemblement de supporters a eu alors lieu dimanche dernier devant le parc A réunissant plus de trois mille personnes avant qu’un appel à une manifestation ne soit lancé lundi sur face book. Vingt cinq mille signatures ont été enregistrées confirmant la participation à ce rassemblement qui devrait avoir lieu devant le siège du club à Bab Jédid. Une réunion a eu lieu, justement, mardi au siège du gouvernorat de Tunis sous la présidence du gouverneur et en présence des «grands» du club afin de circonscrire cette crise. Mais, les supporters sont restés sur leur soif puisque rien n’a filtré de cette réunion.
Affaire à suivre…


Myriam Ben Salem




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com