Angleterre – Algérie : Plus de droit à l’erreur





Aussi bien pour les Fennecs que pour la Rose, seule la victoire sera bonne afin de faire un pas vers la qualification aux huitièmes de finale.
Ça sera même plus pressant du côté algérien car, après l’amère défaite devant la Slovénie, la situation devient très délicate pour les deux prochains matches du groupe.
Les hommes de Rabah Saâdane sont condamnés à gagner ou, tout au moins laisser une bonne impression. Pour leur première sortie, ils n’ont ni vaincu, ni convaincu. Pire, ils ont essuyé une défaite stupide contre l’une des plus faibles équipes du tournoi. A présent, le mal est fait et il vaut mieux penser aux futures échéances, dont essentiellement celle d’aujourd’hui face à une équipe anglaise qui, elle aussi, n’a pas été parfaite lors du premier match.
Chances encore intactes
Dans le camp algérien, l’optimisme demeure de rigueur malgré la difficulté de la tâche. Les joueurs, très moyens et sans génie face à la Slovénie, sont conscients qu’ils doivent donner beaucoup plus pour espérer refaire leur retard. Hassan Yebda, le meilleur joueur face aux Slovènes, estime que rien n’est encore perdu: «Nous ne pouvons pas être aussi mauvais que dimanche dernier. Nous avons manqué de cohésion et de vitesse d’exécution. Au cours des derniers jours, nous avons soigné notre jeu et le coach va sûrement trouver les moyens tactiques et techniques adéquats pour rebondir. Nous n’avons rien à envier aux autres et nos chances demeurent encore intactes malgré le fait d’affronter, aujourd’hui, l’Angleterre. L’adversaire est très fort, mais il est également perméable. A nous de trouver la faille pour le surprendre. Nous en sommes bien capables».
Aux dernières nouvelles, Saâdane ne compte pas remanier son équipe. Mansouri, le capitaine déchu, restera sur le banc alors que Chaouchi, le gardien malheureux du premier matche, sera reconduit. Le coach ne lui en veut pas et le soutient de plus en plus: «Il est titulaire et il le demeure. Tout gardien peut commettre de telles erreurs d’appréciation et les exemples n’ont pas manqué depuis le démarrage du tournoi. Nous devons tous le soutenir et je suis persuadé qu’il va sortir un grand match face aux Anglais».
Dans le camp anglais, on rumine encore la déception du premier match et cette victoire envolée suite à l’erreur de Green, leur keeper. C’est, rappelle-t-on, un habitué de pareilles bourdes qui l’empêchent de faire une belle carrière et de rejoindre la liste des meilleurs, mais il sera également là face à l’Algérie. Fabio Capello, le coach anglais, a laissé comprendre que neuf à dix joueurs de sa formation rentrante devant les Etats-Unis seront reconduits. Il a mis en garde ses joueurs pour ne pas prendre ce match à la légère: «Ça sera encore plus dur que lors du premier match. Il va falloir tout donner pour espérer gagner et prendre option pour la qualification».


Kamel ZAÏEM




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com