Protéger les petits contre le soleil : «Les écrans solaires contrefaits dans les pharmacies ? C’est de l’intox !»





Les petits raffolent de l’été. C’est l’occasion pour barboter. Comment jouir du soleil sans dommages ?
La couche d’ozone devrait agir tout bonnement comme un écran solaire. Mais depuis quelques années, cette couche s’est amenuisée graduellement. Des rayons ultraviolets nous parviennent. Une exposition excessive aux UV et des coups de soleil répétés causent dès lors le vieillissement accéléré de la peau, le cancer de la peau, les cataractes pouvant conduire à la cécité, l’affaiblissement des défenses de l’immunité... Le problème est doublement posé s’agissant des enfants ! C’est durant l’enfance qu’on reste le plus sous le soleil. Certains parents couvrent leurs petits d’écran solaire. Sauf que ces produits ne semblent pas toujours fiables… Que faire ?
Le Dr Hichem Ben Jâafer, généraliste, explique : «D’abord, je dois dire que les écrans solaires ne doivent être achetés qu’auprès des pharmacies. Ils ne peuvent en aucun cas être contrefaits parce qu’ils sont testés, vérifiés et homologués par la Pharmacie Centrale ! Toutefois, les écrans solaires vendus dans les magasins ou les grandes surfaces peuvent, en effet, ne pas être fiables. Donc pour éviter tout risque de contrefaçon, il ne faut en acheter qu’auprès des pharmacies.
Cela dit, certains enfants après usage des écrans, ont des éruptions cutanées, des rougeurs et des démangeaisons. Il arrive de fait, que des enfants aient des réactions allergiques, mais cela ne remet pas toujours l’authenticité du produit en question! Ce sont généralement des cas individuels. L’enfant peut être allergique à l’une des compositions du produit et c’est une réaction allergique tout comme on peut en avoir suite à la consommation des fraises, des œufs ou n’importe quel aliment auquel on est allergique. Dans ce cas, il ne faut plus utiliser ce produit et il faut consulter un médecin pour traiter cette réaction avec des médicaments. Et l’idéal serait de soumettre l’enfant à des tests allergiques pour cerner l’allergène incriminé et savoir choisir ultérieurement les produits adéquats qui n’en contiennent pas. De toutes les manières, le pharmacien est bien qualifié pour conseiller quant au meilleur produit destiné aux enfants.
Mais je tiens à dire que l’écran solaire seul ne suffit pas pour se protéger contre les rayons UV. Tout le monde et spécialement les enfants, les femmes enceintes et les personnes ayant une peau très claire ou sensible, doivent absolument éviter de s’exposer au soleil entre 11h et 16h. Durant ces heures de la journée, les rayons ultraviolets sont au zénith et ils s’avèrent très dangereux. Si l’on veut se baigner ou bronzer, il faut le faire avant ou après les heures d’apogée solaire. Les UV en dehors de ces heures deviennent obliques et ne sont donc plus aussi dangereux. Mais ceci ne doit pas se faire sans protection pour autant.
La première règle à retenir est de bien s’hydrater la peau et le corps. On doit boire de l’eau minérale, des jus et manger des fruits juteux. Ceci est valable aussi bien pour les enfants que pour les adultes. Il faut aussi protéger les enfants avec des vêtements appropriés (en coton et de couleur claire). Il faut qu’ils portent aussi des lunettes à soleil, (achetés auprès d’un opticien qualifié) pour éviter les risques de cataractes. Et il faut également que les petits portent un chapeau en tissu claire et humide sur la tête.
Quant aux écrans solaires pour enfants, l’indice de protection doit être de 30 au moins. Dans la mesure du possible, il faut appliquer l’écran solaire 15 à 30 minutes avant de sortir. Le produit doit être appliqué sur les régions exposées, ainsi que sur les oreilles, le nez, le dessus des pieds et l’arrière des genoux. Il faut choisir un lait ou une crème sans alcool. Les produits parfumés, qui risquent d’attirer les insectes sont également à éviter. Et il faut bien sûr s’assurer que l’enfant ne soit pas allergique avant d’utiliser un produit. Pour s’en assurer, on peut tester celui-ci préalablement sur une petite surface à l’intérieur de l’avant-bras, en répétant l’expérience plusieurs jours de suite.
Quant aux bébés, la meilleure manière de les protéger efficacement est d’éviter durant les trois premières années de la vie au moins, tout contact direct avec le soleil. Il faut garder le bébé toujours à l’ombre sous un parasol. Il faut aussi le couvrir avec des vêtements larges avec des manches longues, taillés dans des tissus en coton clair et épais».


Abir CHEMLI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com