Les Pays-Bas à l’épreuve du Japon, le Cameroun pour le rachat





Seconde journée du groupe E, et deux rencontres aussi importantes l’une que l’autre pour la course à la qualification. Surtout pour le Cameroun qui doit nécessairement l’emporter.


Les Pays-Bas qui ont disposé le plus logiquement du monde du Danemark, n’auront pas la partie aussi facile que cela ne semble. En effet leur adversaire n’est autre que le Japon surprenant vainqueur du Cameroun lors de la première journée, et dont les joueurs auront à cœur joie d’épingler à leur tableau de chasse la Hollande avec ses supers vedettes.
Les Japonais qui ont fait preuve d’une maîtrise technique appréciable, chercherons tout à l’heure de confirmer les progrès qu’ils ont accompli depuis «leur» Mondial. En effet les représentants asiatiques ont réussi un excellent parcours au niveau des qualifications et ont montré d’énormes possibilités aussi bien sur leur plan individuel que collectif. D’ailleurs c’est de là qu’ils tirent leur force.
En face c’est la fine fleur du football hollandais qui foulera dans quelques heures le gazon du Moses Mabhida Stadium à Durban, avec à leur tête Arjen Robben, Robin Van Persie et Wesley Sneijder qui voudront assurer leur qualification dès ce soir et attendre tranquillement leurs prochains adversaires des huitièmes de finale (groupe F).
Les Pays-Bas semblent avoir les moyens pour ramasser trois nouveaux points et prendre la tête de leur groupe, mais une réaction japonaise reste toujours imprévisible.
Pour une réaction
Autant l’équipe camerounaise a paru capable de remporter sa rencontre face au Japon, autant elle a été décevante au niveau de l’attaque qui pourtant rigorgeait de joueur de talent à l’instar de Samuel Eto’o qui a été l’ombre de lui même et qui devrait donner cet après-midi le maximum de lui-même pour assurer à son équipe une victoire afin de garder l’espoir d’une qualification au second tour.
Pour cela sa tâche ne sera pas aisée car son adversaire du Danemark veut lui aussi se reprendre et s’imposer pour se qualifier au second tour comme il l’a toujours fait lors de ses précédentes participations. Les danois conduit par Daniel Agger sauront rectifier le tir et profiter des espaces qui leur seront concédés par leur adversaire.
Cette rencontre reste prometteuse, et la victoire pourrait basculer dans un camp comme dans l’autre sur un simple geste technique ou une faute défensive.


Mohamed Hedi




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com