Examens du diplôme de fin d’études de l’enseignement de base : Dans la sérénité et la bonne humeur





Les examens du diplôme de fin d’études de l’enseignement de base ont débuté hier. Entre ceux qui en ont fait un objectif majeur, et ceux qui les passent pour le «fun», la sérénité et la bonne humeur étaient partagées.
Quelques 39.022 candidat inscrits aux examens du diplômes de fin d’études de l’enseignement de base et 3.518 aux examens du diplôme de fin d’études d’enseignement de base technique ont pris le chemin des 227 centres d’’examen au concours d’accès aux lycées pilotes, des 338 centres aux examens du diplôme de fin d’études de l’enseignement de base et des 74 centres à ceux du diplôme de fin d’études d’enseignement de base technique que le ministère de l’enseignement a mis en place.
Bien que les examens ne soient pas obligatoires, certains parents en ont fait une histoire de vie ou de mort, comme en témoigne Mme. Zoubayda Zouaoui, mère d’une candidate : «La 9e année est un concours à ne pas prendre à la légère. Chez nous, la dernière quinzaine était infernale. La préparation de ma fille était comme celle du bac. En fin de compte, ce sont deux concours nationaux».
Devant un collège du centre-ville, les élèves manifestaient la joie, bien que les discussions n’abordent aucun autre sujet à part celui des examens. « Je passe ce concours pour voir où j’en suis et vérifier mon niveau. En fait, j’ai pas préparé ces examens d’une manière spéciale puisque je ne rêve pas d’accéder à un lycée pilote. C’est juste un examen pour moi », atteste Amira Alioui, une jeune candidate.
Pour quelques uns, le concours est primordial. « J’ai préparé ce concours comme il se doit puisqu’il est mon ticket pour un lycée pilote. C’est un concours national, donc il faut lui attribuer l’importance nécessaire », témoigne Oumayma Bel Guésmi, jeune candidate.
La première journée des examens était plutôt à la portée de tout le monde selon les candidats eux-mêmes. La solidarité était au centre des examens (celui de l’expression écrite en arabe et l’anglais).
La journée de demain sera celle des examens du français et des sciences naturelles. Ça va se corser un peu pour les candidats.
Les résultats seront proclamés le samedi 3 juillet et ceux du concours d’accès aux lycées pilotes seront annoncés le mardi 6 juillet.


Meher KACEM




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com