Groupe E : Déception camerounaise





Partie pour assurer facilement sa qualification au second tour, l’équipe du Cameroun se retrouve la première nation à quitter la Coupe du monde. Les Pays-Bas sont par contre déjà en huitièmes de finale.
Après le but réussi dès la 10e minute par Eto’o nous avons cru que le Cameroun s’est remis sur orbite pour assurer son passage au second tour, mais les danois Bendtner (33’) et Rommedahl (61’) ont mis à nu les faiblesses d’une équipe camerounaise qui n’a jamais réussi à s’élever au niveau de l’événement et faire honneur à son statut. De ce fait le Cameroun est en voix de quitter cette coupe du monde africaine avec trois défaites à son passif. Jeudi face aux Pays-Bas, les camarades de Idrissou n’auront pas beaucoup de chance de sauver leur honneur, car leur adversaire aura à cœur joie de consolider sa place à la tête du groupe et éviter ainsi de rencontrer au prochain tour les champions du monde italiens.
Face aux Danemark, Le Cameroun s’est créé des occasions (23 tirs au but, contre 13 au Danemark) mais a manqué de réalisme... Paul Le Guen son entraîneur français se retrouve, comme son compatriote de l’équipe de France Raymond Domenech sur le banc des accusés…
Les Pays-Bas de leur coté ont assuré l’essentiel c’est-à-dire la victoire sans pour autant présenter un football de qualité, mais l’important pour eux était la victoire et la victoire, et c’est chose faite, car le but réussi par Sneijder à la 53e minute face au Japon été suffisant pour faire le plein.
Deux équipes pour une place
Le Danemark battu lors de la journée inaugurale par les Pays-Bas, s’est bien replacé grâce à sa victoire aux dépens du Cameroun. Sa rencontre face au Japon sera sans aucun doute déterminante pour désigner le second qualifié de cette poule. Toutefois un match nul permettra au Japon de se retrouver en huitième de finale comme cela a été le cas chez lui en 2002.
Cette rencontre qui sera joué au Royal Bafokeng Stadium, Rustenburg à partir de 19h30 sera certainement intéressante à suivre entre deux écoles et deux équipes qui n’ont de commun que la rage de vaincre.


Mohamed HEDI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com