Algérie – Etats-Unis : Le match de la vérité





Les Algériens ont bien fait de tenir tête aux Anglais. Avec ce point gagné, ils demeurent en course et une victoire les mènerait au second tour.
On a beaucoup insisté sur l’importance morale du nul arraché aux Anglais. Les joueurs algériens ont retrouvé confiance et sérénité et leur machine, grippée face à la Slovénie, s’est remise à marcher. Karim Zayani, le milieu et maître à jouer des Fennecs, va encore plus loin: «Tout le monde attendait une réaction de notre part et je pense qu’elle a eu lieu. Certes, nous n’avons récolté qu’un seul point, mais il risque d’être très important au décompte final. A présent, le moral est au zénith et nous sommes mieux disposés à supporter la pression. Nos chances demeurent très sérieuses et face aux Américains, seule la victoire sera bonne à prendre. Nous sommes à la fois motivés et confiants. L’adversaire est redoutable, mais nous n’avons rien à lui envier. Avec nos jeunes talents et des joueurs qui évoluent en sélection pour la première fois, nous sommes en train de monter en puissance et de nous améliorer d’un match à l’autre. Tout à l’heure, on aura à le prouver sur le terrain et chacun de nous va tout donner pour vaincre et poursuivre l’aventure».
Oser en attaque
Cette fois-ci, Rabah Saâdane aura moins de doutes et il va sûrement faire confiance aux mêmes titulaires qui ont disputé le dernier match. Seul joueur incertain pour le rendez-vous d’aujourd’hui pour cause de blessure, Yebda a vite repris et sa titularisation est presque acquise. Zayani, dont le rendement demeure en dents de scie à cause d’un manque flagrant de compétition dû à une sérieuse blessure, va encore bénéficier de la confiance de son coach qui tient à avoir son joyau sur le terrain, même physiquement diminué. Les Algériens ont-ils les moyens de battre les coriaces américains ? Normalement, ils en sont capables, mais ils doivent faire preuve de plus d’application et d’audace en attaque. L’équipe carbure bien derrière et à l’entrejeu, mais elle perd une partie de ses potentialités dans les trente derniers mètres. C’est pour cette raison qu’elle n’a encore marqué aucun but, mais elle en demeure capable avec un plus grand soutien aux attaquants.
On parlait des difficultés offensives des Algériens et ce n’est point le cas pour leurs adversaires américains. Les coéquipiers de Donovan ont déjà marqué à trois reprises, mais c’est derrière que ça va moins bien.
Lorsqu’il s’agit pour eux de faire le jeu, il leur est difficile d’afficher la même solidité défensive. Face aux Fennecs, ils auront besoin, eux aussi, d’une victoire pour passer et ceci veut dire qu’ils vont peut-être prendre des risques et laisser plus d’espaces. Le tout sera une question d’équilibre et de fraîcheur physique en plus des détails tactiques.
Dans un match où tout peut arriver, nous espérons voir les Algériens confirmer leurs progrès et montrer un meilleur visage, surtout en attaque. Malgré les points perdus lors des deux premiers matches, ils ne sont pas très loin d’une qualification encore à leur portée.


Kamel ZAÏEM




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com