Vie des partis et des organisations





RCD : Le S.G. du RCD en Belgique et au Luxembourg
Au cours d’une rencontre, mardi, à Bruxelles, avec les militants et les cadres du Rassemblement en Belgique et au Luxembourg, M. Mohamed Ghariani, secrétaire général du Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD), a souligné que la défense des intérêts de la Tunisie, dont en particulier les intérêts économiques, est un devoir national qui incombe à tous les tunisiens.
Il a, dans ce contexte, évoqué les tentatives d’une minorité de personnes visant à porter atteinte à la Tunisie pour servir des intérêts personnels, soulignant que nul ne peut, au nom de la démocratie et de la liberté, nuire aux intérêts supérieurs et vitaux d’un pays ou porter atteinte aux acquis d’un peuple.
M. Ghariani a, d’autre part, mis l’accent sur les indicateurs de développement global atteints par la Tunisie à la faveur des choix avant-gardistes du chef de l’Etat, analysant la portée du programme présidentiel "Ensemble, relevons les défis" et les objectifs qu’il comporte pour assurer la poursuite du processus de développement.
Listes électorales : Affichage du 30 juin au 29 juillet
Le ministère de l’Intérieur et du développement local informe le public qu’en vertu des lois du Code électoral, les listes électorales complémentaires sont affichées dans les municipalités, les Imadas et les sièges des missions diplomatiques tunisiennes à l’étranger, pendant la période allant du 30 juin 2010 au 29 juillet 2010. Les réclamations sur d’éventuelles omissions, ou autres corrections, sont adressées aux présidents des municipalités, aux Omdas et aux chefs des missions diplomatiques durant la période suscitée. Ces requêtes seront examinées ultérieurement par un comité de suivi dont les décisions peuvent faire l’objet d’un recours en appel, dans un délai de cinq jours, auprès d’un tribunal de première instance et en cassation auprès du tribunal administratif.
Attajdid/FDTL : L’Alliance pour la citoyenneté et l’égalité poursuit ses concertations
Dans le cadre de la sensibilisation de leurs sympathisants respectifs à l’initiative de l’alliance pour la citoyenneté et l’égalité, lancée il a quelques temps par les partis Attajdid et le Forum démocratique pour le travail et les libertés (FDTL), des réunions ont été organisées à Sfax, Kairouan et Mahdia, auxquelles ont assisté MM. Ahmed Brahim, Premier secrétaire d’Attajdid et Mustapha Ben Jaâfar, Secrétaire général du FDTL.
Les initiateurs de l’alliance ont expliqué que : «cette initiative n’est pas une simple manœuvre politique, elle se veut une démonstration de maturité, une promesse à tenir et une expérience de fidélité à l’idéal de liberté et de justice qui anime l’esprit des fondateurs de cette nation moderne et qui continue d’animer les Tunisiens sur plusieurs générations.
Plus que jamais, c’est l’avenir, la capacité de son anticipation et la compréhension de ses tendances qui vont délimiter notre action présente. La modernisation de notre pays, les transformations de notre société, les conflits contingents aux transformations et aux diverses transitions nécessitent des réformes institutionnelles dans le sens d’une démocratisation de la vie politique».
Concernant le programme d’action, ils pensent que : «L’Alliance doit aborder les grandes questions socioéconomiques du pays. Elle devrait susciter des débats sur notre modèle de développement, les défis en matière de bonne gouvernance, de disparités régionales, d’emplois, de gestion des ressources, du système éducatif, d’économie de savoir, de compétitivité économique ; ainsi que les enjeux stratégiques d’intégration dans l’espace régional et mondial, dans un contexte de globalisation. L’ensemble de ces facteurs, nécessite de nouvelles modalités de gouvernance qui permettent de rendre l’Etat plus efficace, l’économie plus performante et le système social plus équitable. Les réformes démocratiques, institutionnelles et de gouvernance sont vitales pour la prospérité économique, la paix sociale, et la sécurité nationale. La mise en œuvre de ces nouvelles modalités de gouvernance sera la tache politique la plus noble, la plus difficile et la plus complexe à accomplir».


Mourad SELLAMI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com