Quand des étudiants valorisent leur savoir-faire : Nouvelles techniques de management pour les artisans





Les étudiants de l’Ecole supérieure des sciences et techniques de Tunis (ESST Tunis) ont lancé récemment le projet SIFE-ESSTT, visant à encadrer et former les artisans sur tout le territoire tunisien.
L’objectif des étudiants de l’ESST Tunis est de redonner espoir aux artisans qui n’ont pas pu joindre les deux bouts, en les formant aux nouvelles techniques de management et en les aidant à obtenir les subventions nécessaire afin de redécoller.
Ces étudiants ont déjà encadré des artisans dans les régions enclavées telles que celle de Dgueche, au sud tunisien. Ils ont effectué une formation d’un artisan menuisier de la région pour fabriquer des objets de décoration à partir des déchets de palmiers. Résultat : une participation à la sauvegarde de l’environnement et un artisan sauvé de la faillite. En effet, et en partenariat avec Enda, ces étudiants ont pu collecter un financement par l’institution pour subventionner leur projet, baptisé «Taguis Meuble». Actuellement l’artisan fait un chiffre d’affaire de 1.3 mille dinars et participera prochainement à la foire de l’artisanat. Plus beau encore, deux autres ouvriers seront recrutés bientôt.
Les étudiants de l’ESST Tunis ne se sont pas arrêtés en si bon chemin ; ils ont créé leur propre entreprise pour la récupération des canettes usées afin de les recycler et les revaloriser. Ils ont déjà eu des accords avec des salons de thé afin de leur fournir les canettes et avec le centre de recyclage de Sfax afin de les aider à les recycler. Les canettes recyclées serviront à la fabrication de faux bijoux, une activité qui sera léguée à des jeunes en chômage. Cette activité a été baptisée «ecowin».
Voulant venir en aide aux artisans de tout le territoire tunisien, ces étudiants ont entamé une formation pour un cordonnier à «El Hafsia». Formation qui a permis à ce petit artisan de relancer son commerce.
Conscients de l’importance du management moderne, 25 étudiants ont transmis aux gérants des boutiques de la rue d’Athènes et ceux d’une rue commerçante à Hammam-Lif les bases de l’initiation à la gestion financière et les ficelles de la gérance. Le dévouement de ces jeunes et leur vocation sociale développée sont à saluer. Une leçon de don de soi, de bénévolat et de citoyenneté.


Meher KACEM




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com