Chronique judiciaire : L’alcool leur a joué un mauvais tour





L’alcool est encore une fois à l’origine de l’arrestation de ces deux jeunes qui, venus s’éclater au centre-ville, ont fait «éclater» le bar où ils se sont soûlés pendant tout l’après-midi. Arrêtés justement pour avoir semé la pagaille dans cet établissement, les deux jeunes, âgés respectivement de vingt et vingt-deux ans, n’en étaient pas à leur premier délit.
C’est du moins ce qui a été établi au moment où ils étaient interrogés par le président de la Cour. En effet, le juge leur a appris que trois mois auparavant, ils ont été arrêtés alors qu’ils buvaient de l’alcool en pleine rue. Seulement, cette fois-ci, les faits qui leur sont reprochés sont beaucoup plus graves, puisqu’il s’agit de destruction de biens d’autrui et d’atteinte à la pudeur.
Le propriétaire du bar les accuse d’avoir endommagé les équipements de son établissement.
Le ministère public les poursuit également pour atteinte à la pudeur et ébriété manifeste.
La Cour a finalement décidé de les condamner à six mois de prison ferme, assortis d’une amende de mille dinars chacun.


Myriam Ben Salem




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com