El Mourouj : Une fille de joie pour mettre de l’ambiance dans un chantier





Joindre l’utile à l’agréable, telle est la devise de cet ouvrier dans le bâtiment qui pour arrondir ses fins de mois, n’a pas trouvé mieux que de recruter une fille de joie afin de l’offrir à quiconque voulait en profiter moyennant des sommes d’argent. L’accusé est allé même jusqu’à l’héberger chez lui au milieu d’un chantier. Et tous les soirs, d’autres ouvriers, en majorité des jeunes originaires de l’intérieur du pays, venaient prendre du bon temps et du plaisir auprès de cette fille de joie. A la longue, des voisins irrités par ce spectacle désolant ont informé les agents de l’ordre. Une patrouille a en effet investi le chantier où les agents ont pu constater les faits et arrêter la fille et son protecteur. Interrogés, ils ont avoué les faits à eux reprochés, expliquant aux enquêteurs qu’ils sont fiancés et comptent se marier sous peu. Malheureusement des contraintes financières les ont empêchés de finaliser leur projet. Ils ont été arrêtés en attendant d’être traduits devant la justice.


H.M.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com