Notre Mondial à nous : Solidarité





Le Mondial a repris ses droits avec les quarts de finale, hier, avec des explosifs Brésil-Hollande et Ghana-Uruguay.
Tous nos cœurs ont battu pour le Ghana. En véritables sentimentaux, les Africains, malgré tous les aléas, sont très solidaires entre eux. Et les Ghanéens se sont révélés les porte-drapeaux de tous les Africains du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest.
Quel que soit le résultat de la rencontre contre l’Uruguay, que nous ne connaissons pas alors que nous mettons sous presse, le Ghana a rassemblé les Africains, toutes nationalités confondues sous la bannière ghanéenne.
Ce seul fait constitue en soi une véritable réussite pour ce pays africain.
Au-delà du résultat le Ghana a démontré au monde entier que l’on peut être capable de soulever des montagnes en s’aidant d’une volonté sans faille.
C’est la plus importante conclusion qu’on peut tirer d’un Mondial organisé en terre africaine. L’Afrique du Sud a su relever tous les défis pour faire de ce rassemblement une véritable fête.
Le Ghana a fait le reste, prouvant à tous que l’Afrique est en passe de devenir un continent sur lequel il faut compter à l’avenir, avant de prendre une quelconque décision.
En incorrigibles rêveurs et sentimentaux, les Africains se prennent à penser qu’ils peuvent faire face à n’importe quel défi, quelle que soit son ampleur.


Moncef SEDDIK




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com