Chocolat à tartiner : La vérité sur les méfaits





Récemment, la pâte à tartiner Nutella a été dans le collimateur de l’Union européenne. Très riches en gras et en sucre, les chocolats à tartiner, seraient très nuisibles à la santé…
Le Parlement européen aurait récemment voulu mettre en place un étiquetage nutritionnel d’avertissement du genre « attention, danger, favorise l’obésité » sur l’emballage de Nutella. Selon le parlement, l’actuel tableau qui figure sur l’emballage et qui énumère les quantités de protéines, de lipides et de glucides ne suffit pas et ne met pas en garde les consommateurs contre les risques d’obésité. Nutella, à l’instar de tous les chocolats et pâtes à tartiner serait bien trop riche en huile de palme, donc en matières grasses et en sucres, donc en glucides. Les consommateurs une fois avisés, auraient donc le choix d’en consommer ou de s’en abstenir tout comme les accros de la cigarette. Ces derniers sont avisés des méfaits du tabac sur la santé et l’étiquette « danger, nuit à la santé » en est témoin.
Les pots de chocolat à tartiner représenteraient-ils donc un réel danger pour la santé ? Le Dr Taïeb Doghri, professeur en nutrition explique :
«En nutrition, il y a une règle de base à ne pas transgresser dans tous les cas de figures. C’est celle de ne jamais abuser d’un aliment. En tout excès il y a danger ! Cela dit, si l’on mange un peu de tout et de manière très modérée, les risques sur la santé se font toujours vraiment minimes, voire insignifiants. Ceci est valable pour tous les aliments, notamment les chocolats et les pâtes à tartiner.
En ce qui concerne la polémique qui a éclaté récemment concernant l’étiquetage de Nutella, je dirais que les causes sont fondées. En effet, comme toutes les pâtes à tartiner, ce chocolat est très riche en matières grasse et en sucre. Si le consommateur est avisé, il sait au moins de quoi il en retourne et il sera le seul responsable. On lui indique que cet aliment risque de favoriser l’obésité et c’est à lui de décider en fin de compte !
Toutefois, on ne peut pas nier non plus les qualités des chocolats ! Riche en magnésium, le chocolat est bon pour la santé, surtout pour des enfants qui bougent et qui ont besoin d’énergie. D’ailleurs elle est même utile en période de stress. Elle agit contre la déprime.
Toute la précaution à prendre est de ne pas «dépasser la dose prescrite» ! Une seule tartine par jour, surtout durant le petit-déjeuner, ne pourra pas être nocive pour la santé. Elle ne représente pas un danger réel. Si l’on aime le chocolat à tartiner et qu’on se contente d’une prise tout en essayant de calculer l’apport calorique, on n’est pas vraiment menacé !
Les chocolats à tartiner sont très riches en calories. D’ailleurs, contrairement à ce qu’on peut croire, ce n’est pas le chocolat en tant que tel qui favorise l’obésité. C’est la constitution pâteuse qui est riche en gras. Les fromages à tartiner, les beurres de cacahouète et tout ce qui est à tartiner est d’office très gras et donc favorise l’obésité. De plus, les fromages contiennent également du sucre, certes en faible quantité, mais ceci est à prendre en considération surtout si on subit un régime pauvre en glucides.
Donc pour récapituler, je ne peux pas dire que le chocolat à tartiner est à bannir ! Mais c’est un aliment à consommer avec beaucoup de vigilance et de modération. Il faut se contenter d’une seule tartine par jour et de préférence le matin lorsqu’on sait qu’on va utiliser ces calories en dépensant de l’énergie. Toutefois, je préférerai que l’on prenne du chocolat noir cru avec du pain, c’est moins nocif pour la santé.»


Abir CHEMLI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com