Marché municipal de Lafayette : Retard de six mois et les travaux se poursuivent encore





Démarrant le 26/7/2001 avec un délai d’exécution de 22 mois, les travaux de reconstruction du marché municipal de Lafayette qui comprend en plus des espaces commerciaux pour légumes, et fruits, un parking à étages et un centre commercial, ont déjà six mois de retard sur leurs délais de finition. Ce retard semble gêner le déroulement normal de l’activité dans cet espace. Tunis— Le Quotidien Les travaux qui ont démarré effectivement dans ce chantier au mois de juillet 2001 devraient s’achever normalement au mois de mai 2003 conformément aux délais d’exécution fixés au préalable et qui s’étalent sur 22 mois. Les travaux qui restent à finaliser concernent essentiellement le parking à étages et pourraient en effet prendre quelques mois encore ainsi que les travaux de finition au niveau du marché dans lequel on a déjà repris les activités de vente. A l’extérieur de ce complexe, les travaux se poursuivent notamment au niveau de l’entrée principale du parking qui est en phase d’exécution. Celui-ci s’ouvre sur la rue de Palestine, et l’entrée et sortie des engins transportant les matériaux ainsi que les déchets semble causer des ennuis aux fleuristes qui opèrent à quelques mètres à peine. M. Mohamed Ayari et son voisin Mouldi, deux fleuristes, affirment que les travaux leur ont fait subir de grosses pertes vu la vulnérabilité de leur genre de commerce. M. Mohamed, fleuriste à proximité du chantier, nous déclare que les fumées dégagées des engins et l’air souvent poussiéreux endommagent ses plantes et lui coûtent énormément depuis plus d’un an et demi. L’emplacement choisi pour la construction de ce complexe commercial, bien qu’il soit dicté par la nécessité et l’urgence de résoudre le problème du stationnement, produit tout de même, d’après notre interlocuteur, un problème pour les clients pressés qui sont contraints de stationner dans des endroits interdits. L’embouteillage qui résulte du trafic des engins sur les lieux fait que plusieurs personnes trouvent du mal à regagner le marché surtout durant les heures de pointe, commente M. Mouldi qui a vu plusieurs de ses clients renoncer à leur habitude de s’offrir des fleurs de chez lui. Les travaux dans le marché municipal de Lafayette durent depuis plus de six mois en plus de leurs délais réglementaires et semblent gêner le déroulement de l'activité de certains marchands tels que les fleuristes. Et même si, du côté du marché des légumes et des fruits, les choses sont déjà remises en ordre, la situation actuelle semble inviter à la diligence de l’exécution afin que ce ce nouvel espace puisse parvenir à alléger la pression de l’affluence que connaissent les différents marchés répartis dans la capitale. Hassen GHEDIRI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com