Employabilité des hauts diplômés : Le programme de la mise à niveau à la rescousse





Le gouvernorat de Tunis a organisé samedi au siège de l’UTICA une journée de sensibilisation sur  le développement de l’employabilité des diplômés du supérieur dans les entreprises adhérentes  au programme de mise à niveau.
Les professionnels présents ont traité la réalité du programme de la mise à niveau et ses enjeux futurs concernant cinq secteurs, à savoir le tourisme, le commerce, l’artisanat, l’agriculture et l’industrie.
Concernant le secteur du tourisme et de l’hôtellerie, 400 mille postes d’emploi direct et indirect ont été créés. Le programme de la mise à niveau vise à renforcer le pouvoir concurrentiel des établissements touristiques tunisiens, augmenter la rentabilité du secteur, améliorer la qualité de services et enrichir et diversifier l’offre touristique.
Les établissements inscrits à ce programme bénéficient d’une prime de 70% de la somme du diagnostic fait par le ministère du tourisme. Actuellement, 86 hôtels ont bénéficié de l’accord de la mise à niveau ; 165 autres établissements sont en attente de l’accord sur dossier. Une récente étude a montré que 70% des touristes réservent leurs séjours via Internet, d’où la nécessité d’attirer des diplômés de supérieur spécialisés en commerce informatique.
Concernant le secteur de l’artisanat, 50 sociétés artisanales ont bénéficié du programme de la mise à niveau. Ce secteur attire de plus en plus de diplômés du supérieur. Cependant 48% des entreprises artisanales sont créées par des diplômés du supérieur. L’objectif n’est plus de chercher des artisans mais plutôt des diplômés maniant confortablement les TIC et qui possèdent un certain niveau de connaissances à ce sujet.
Le secteur de l’agriculture a également profité du programme de la mise à niveau. Cependant, l’intégration est toujours modeste avec seulement 3% de diplômés du supérieur dans ce domaine. Afin de renverser la vapeur, des avantages fiscaux ont été mis à la disposition des diplômés voulant intégrer ce secteur : exonération de TVA et prêts pouvant atteindre les 150 millions. L’objectif est de mettre à niveau 150 terrains agricoles d’ici 2012.
L’employabilité des diplômés du supérieur est toujours au centre des intérêts des décideurs. Le programme de la mise à niveau peut offrir une solution adéquate afin de les insérer dans la vie professionnelle et les aider à prendre leur envol.


Meher KACEM




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com