E.S.T. : Le départ parfait





Que pouvait espérer de mieux l’EST que de ramener une victoire de Sétif pour son premier match de la saison et de la Ligue des Champions ?
A l’évidence, l’EST a réalisé une belle performance vendredi dernier surtout que celle-ci a eu lieu sur le difficile terrain de Sétif. Mais si l’Espérance n’avait pas encore atteint sa vitesse de croisière, vu qu’elle venait à peine de sortir de la préparation d’avant-saison, l’adversaire algérien n’était pas non plus en pleine possession de ses moyens. Il faut donc retenir d’abord les points de la victoire qui seront sûrement importants lors du décompte final, ensuite le bel état d’esprit avec lequel le champion de Tunisie a abordé les débats, à savoir en conquérant, enfin la belle performance individuelle de Darragi qui a retrouvé ses meilleures sensations, d’Afful qui a littéralement explosé dans le couloir droit, de Traoui qui a couvert un terrain énorme et de Naouara qui a bien gardé sa cage malgré le fait qu’il n’a joué aucun match depuis deus mois et demi. Et comme en football on se nourrit de victoires, l’Espérance pourra bâtir son avenir immédiat sur cette performance, car pour l’heure, elle n’a réalisé qu’un seul pas et le plus dur est à venir. Dans cette joute africaine très exigeante, il faut être toujours sur le qui-vive sans oublier qu’entre deux journées, l’Espérance aura à négocier les premières journées du championnat de la Ligue 1 qui commence ce vendredi. Il suffit de rappeler à ce sujet que le club sang et or aura à recevoir l’Etoile du Sahel à huis clos avant d’aller à Bizerte. Inutile donc de rappeler que les camarades de Darragi sont appelés à garder les pieds sur terre et à cravacher dur, car ils n’ont pas encore atteint leur meilleur niveau. Et dans deux semaines face au Dynamos la tâche ne sera point aisée à Radès, mais l’occasion sera aussi propice pour faire le plein après deux journées.
Enéramo reprend
De retour à Tunis, samedi matin, l’Espérance a observé un court repos avant de reprendre du service hier lundi après midi pour préparer le match de ce vendredi face à l’ESS en championnat. D’ailleurs en technicien averti, Benzarti a vite fait vendredi dernier à Sétif, après le succès obtenu, de rappeler aux joueurs d’avoir à se concentrer sur le match de ce vendredi contre les Sahéliens. Et à propos de ce match, Benzarti peut se frotter les mains d’aise car il n’aura que l’embarras du choix pour composer son équipe, vu que Eneramo qui devait reprendre du service hier serait opérationnel dans trois jours. Le coach pourra aussi compter sur Roger, Banana, Hicheri et Msakni qui n’a pas beaucoup joué à Sétif. Et puis, ce sommet de la première journée face à un rival sera certainement très disputé et l’équipe aura besoin de tous ses atouts pour s’en sortir et entamer de la plus belle des manières sa défense du titre qu’elle détient depuis deux saisons.


Jamel BELHASSEN




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com