Journée nationale du tourisme saharien : Tozeur, capitale du désert





C’est demain 12 novembre 2003 que sera célébrée la Journée nationale du tourisme saharien dont les festivités vont se prolonger jusqu’au 14 courant. A cet effet, Tozeur sera la capitale du désert, trois jours durant. Tunis-Le Quotidien Depuis maintenant une quinzaine d’années, la Tunisie célèbre tous les 12 novembre, la Journée nationale du tourisme saharien. Celui-ci a fait l’objet en 1987 du premier conseil ministériel de l’Ere nouvelle qui a décrété cette date Journée nationale du tourisme du Sahara tunisien. Demain, 12 novembre 2003, Tozeur va abriter l’essentiel des festivités qui seront organisées pour l’occasion. Avec la présence de plusieurs journalistes européens mais aussi de la presse nationale, le Sud tunisien connaîtra une animation exceptionnelle, trois jours durant au cours desquels un programme promotionnel riche et diversifié ainsi que des ateliers de réflexion seront au rendez-vous. Trois ateliers seront organisés, dont un aura lieu à Kébili par souci de décentralisation. Ces ateliers auront pour thèmes : la commercialisation du produit touristique saharien, le rôle des guides touristiques et des conducteurs de véhicules de tourisme dans la préservation de la qualité des services et le rôle des excursions et randonnées touristiques dans l’enrichissement du produit saharien. Paradis du désert Le Sud-ouest tunisien est aujourd’hui doté d’une infrastructure hôtelière qui ne cesse d’être renforcée notamment par de nombreuses mesures d’encouragement. 73 hôtels assurent ainsi une capacité d’accueil globale de 9.241 lits avec une variété de catégories allant d’une étoile à cinq. Un autre joyau viendra sans doute s’ajouter bientôt à l'infrastructure touristique existant déjà dans le Sud tunisien. Il s’agit du premier golf du désert qui sera opérationnel à Tozeur en 2004 contribuant ainsi à la diversification du produit saharien. L’effort est concentré désormais dans le sens de jeter les bases voire d’ancrer les composantes d’un tourisme de séjour. A ce sujet, on ne peut occulter les initiatives prises au niveau du transport aérien, grâce auxquelles l’accessibilité directe au Sud tunisien est de plus en plus consolidée au départ des marchés étrangers dont notamment les plus stratégiques. Tozeur promet d’ores et déjà une ambiance fidèle aux spécificités de ce paradis du désert surtout que le parfum de Ramadan contribuera à enchanter davantage les nombreux hôtes du sud. Maryem KADA


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com