Première quinzaine de Ramadan : 4762 infractions pour prix exagérés ou non affichés et absence de factures





A en croire le ministère du Tourisme, de l’Artisanat et du Commerce, il semble que les services compétents ont mobilisé tous leurs moyens pour maîtriser la situation, grâce à des interventions ponctuelles et rigoureuses, au cours de la première quinzaine de Ramadan. Tunis— Le Quotidien Certes, la flambée effervescente des prix qui a embrasé le marché les premiers jours de ce mois Saint, a instauré un climat de panique an sein des familles, notamment les moyennes et petites bourses. N’eut-été en conséquence l’intervention énergique et à grande échelle des autorités, au double plan du contrôle des prix et de la régulation des rapports de marché, à travers des opérations d’importation de certains produits. Ainsi, avons-nous enregistré, au cours de cette quinzaine, 23810 visites de contrôle dans tous les secteurs du marché: légumes, fruits, volailles, produits alimentaires etc…, dont 4762 contrevenants ont été sanctionnés. L’augmentation illicite des prix, non présentation des factures d’achat et non affichage des prix, constituent le plus grand lot des infractions avec un taux global de 82% de l’ensemble des cas sanctionnés. D’autre part, grâce à l’importation de grandes qualités de pommes de terre, d’oignons secs, de viande bovine et de lait, les prix de ces produits de base ont été maintenus dans un seuil tolérable; ce qui a agi dans une certaine mesure sur la fièvre des prix locaux qui avaient tendance au début de suivre un rythme exponentiel, n’eut-été l’intervention rigoureuse et rapide du pouvoir public. A cet effet, il semble que grâce aux opérations de régulation des forces du marché et de rationalisation du flux de l’offre et de la demande, la situation du marché à tous les niveaux connaîtra dans le jours à venir une certaine éclaircie et un fléchissement certain des prix. Toutefois, la volonté agissante du citoyen dans la gestion rationalisante de sa consommation, demeure l’un des facteurs déterminants dans la régulation des tendances d’excès et d’abus qu’alimentent la spéculation et son corollaire l’euphorie boulimique. M.B.A ******* Tableau des prix maximums Pommes de terre: 540m le kg Oignons secs: 540m le kg Œufs: 380m les 4 Volailles vifs: 1D,950 le kg Volailles (PAC): 3D,290 le kg Escalope dinde: 6D,000 le kg Veau local: 9D,200—7D,200—5D,500 le kg Veau importé: 8D,500—6D,000—4D,500 le kg


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com