Ne pas rater le départ





L’EST, le champion sortant, ouvre aujourd’hui face à un vieux rival, l’ESS. Un rendez-vous à ne pas rater  par les Sang et Or pour afficher d’entrée leurs ambitions.
C’est là, le principal objectif de l’Espérance. Bien sûr, elle aurait aimé rencontrer l’Etoile après quelques journées de Ligue 1, mais les choses étant ce qu’elles sont, il n’y a pas lieu de tergiverser, même si le match a lieu en pleine canicule, à partir de 16h30 à Radès (énième aberration des responsables qui gèrent notre football). Le champion sortant qui a déjà négocié un match en Ligue des champions d’Afrique, paraît proche de son meilleur niveau, mais face à une Etoile renforcée et qui cherche à scintiller de nouveau, la partie sera ardue pour les Sang et Or en l’absence de leur public.
Le staff technique qui a appelé à la concentration depuis samedi dernier est conscient de l’importance de cette rencontre sur plus d’un plan et c’est bien pour cette raison qu’il a cherché au cours de cette semaine à multiplier les schémas et les solutions espérant trouver la bonne formule cet après-midi à Radès.
Msakni d’entrée,  Eneramo incertain
Disposant d’un effectif riche, Benzarti n’a d’autre souci aujourd’hui que l’état de santé de son premier attaquant Eneramo. Ce dernier qui s’est contenté de tours de piste durant trois jours pourrait être prêt pour jouer si le médecin du club lui donne le feu vert ou si Benzarti lui-même prenait le risque de l’aligner d’entrée.
Ailleurs, il y a de fortes chances de voir Msakni retrouver son poste à l’entrejeu, surtout si le coach opte pour un seul pivot; sinon, il prendra la place de Ghannem. C’est dire que jusqu’à avant-hier soir, Benzarti cachait son jeu et n’avait pas divulgué ses intentions. Mais selon toute vraisemblance, on devrait retrouver le onze suivant avec le doute qui accompagne Eneramo: Naouara, Ben Amor, Chammam, Derbali, Ben Youssef, Korbi, Traoui, Msakni, Bouazzi, Afful, Darragi.


Jamel BELHASSEN




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com