E.S.H.S. – J.S.K. (2-0) : Bons débuts des Hammamis





Devant un public restreint, en raison de la chaleur suffocante, les deux équipes se sont présentées avec la ferme intention de chercher la victoire. L’E.S.H.S voulait prouver que son état de santé s’est amélioré après la bonne préparation d’avant-saison, ainsi que les renforts réalisés, alors que la J.S.K. cherchait à entamer son exercice par un résultat probant.
Pour revenir à la partie proprement dite, disons qu’elle a été plaisante à suivre malgré son importance.
D’entrée, des locaux bien orchestrés par le duo Ben Nasr Ben Belgacem qui a donné une lumineuse passe à Soltani qui tire de loin et ouvre le score pour les siens (7’). Côté Aghlabite, les deux balles arrêtées exécutées par Ouertani et Mahjoubi n’avaient pas changé le score, elles étaient dégagées par l’arrière-garde hammam-soussienne, bien en place autour d’un Ben Fredj, qui occupait pour la première fois le poste d’axial avec Derbali.
A la 34’, une nouvelle tentative des visiteurs a permis à Dardouri de tirer dans les mains de Bayoudh. A la 36’, l’arbitre Sraïri a commis une erreur fatale en faisant sortir Ben Belgacem, en faisant énerver les joueurs et les supporters.
Après la pause, le match gagna en intensité des deux côtés et se sont les Kairouanais qui mirent la pression, mais ni Ouerghemmi, ni Dardouri, ni Youssefi ne purent changer son cours. Encouragés par leurs supporters, les hommes de Laâtiri reprirent et cherchèrent à surprendre la défense visiteuse par des contres rapides, à la 59’, Bachouche doubla la marque à la suite d’un travail mené par Soltani.
Malgré les changements effectués par les deux coaches, le résultat honorable des locaux sanctionna les débats qui évoluaient pendant plus de 50’ à dix.
En bref, les Hammamis avaient commencé pour empocher trois points précieux.
Notons que M. Sraïri, dans un mauvais jour a distribué pas moins de sept cartes dont une rouge.


Mabrouk KAHIA




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com