11e Festival international d’Internet : Festival de la Jeunesse et de l’emploi !





Le 11e Festival de l’Internet se veut, pour cette édition,  au diapason de deux grands dossiers nationaux : notre effort pour l’emploi et notre participation à l’année internationale de la jeunesse.
Une conférence de presse dans l’un des hôtels les plus luxueux de la capitale, de nombreux ministères en tant que partenaires, des institutions publiques et privées et des associations prestigieuses impliquées dans les programmes… Le Festival international d’été de l’Internet a manifestement atteint une grande maturité et une renommée indiscutable alors qu’il en est à sa 11e édition.
Ses ambitions, de plus en plus fortes, le portent aujourd’hui à jouer un rôle, non plus seulement d’animateur et de vulgarisateur des TIC, mais d’acteur de premier plan dans des dossiers qui engagent la Tunisie aussi bien au niveau national qu’international. Et c’est d’ailleurs par l’un d’entre-eux que M. Moez Souabni, président de l’ATIM, a choisi de commencer sa rencontre, hier, avec les journalistes : «Cette année, l’événement-phare en Tunisie est l’Année internationale de la jeunesse lancée par l’ONU à l’initiative personnelle du Président Ben Ali et nous avons voulu être partie prenante avec toutes sortes d’activités qui leurs sont dédiées».

La jeunesse et ses corollaires
On ne sera donc pas étonnés de constater les innombrables espaces consacrés à ce chapitre dans le festival, à commencer par la signature d’une convention entre l’ATIM et l’Association des étudiants et stagiaires africains en Tunisie. Ce sont aussi les espaces Web radio et TV avec le lancement de tunisiahightech.net, Jeunesse et Internet, Innovation technologique, Navigation libre, Formation, Concours, MissNet… et les ateliers CVtech, Morphing, Services en ligne…
M. Souabni tient également à signifier que le Festival est également attaché de manière singulière à un autre sujet majeur qui constitue un intérêt national bien connu et qui est complémentaire du sujet de la jeunesse, si l’on ose dire : l’emploi et surtout celui des jeunes. Et là aussi, l’ATIM a mis les petits plats dans les grands en se faisant la plate-forme de l’association Basma pour l’emploi des handicapés, d’une centaine de bornes du ministère de la Formation professionnelle et de l’Emploi, d’un espace Offre d’emploi pour la Tunisie et l’étranger, d’un espace de formation, d’un espace entrepreneurial… et, comme une cerise sur le gâteau, d’un atelier de création d’entreprises pour le meilleur projet à valeur ajoutée via SMS, MMS, serveur vocal, application mobile, m-payement).

Le fruit de collaboration
C’est donc sous le Haut Patronage du Chef de l’Etat que l’ATIM organise le festival international d’été d’internet (du 2 au 4 août 2010) devenu l’un des principaux événements NTIC en Tunisie et des plus anciens festivals de l’internet de la région euro-méditerranéenne. Une association dont les membres sont tous bénévoles œuvre ainsi à la diffusion de la culture numérique avec des activités «de rue» qui interpellent les milliers d’estivants tunisiens et étrangers qui viennent chaque année à port d’El Kantaoui.
Ce festival est aussi organisé en collaboration avec plusieurs partenaires, ainsi que la participation d’associations de diffusion de la culture numérique au niveau national et international. Au menu, des conférences sur des thèmes novateurs, des ateliers de formation et d’animation. Chacun de ces ateliers abrite des activités informatiques destinées aux participants selon leurs attentes et leur niveau. Parmi ces espaces, on cite celui de la plate-forme de création de sites web, qui offre à chacun, la possibilité de créer son propre site sans pour autant, avoir les connaissances informatiques requises. Un espace consacré à l’inclusion des handicapés dans les TIC organisé en collaboration avec l’Association Basma pour la promotion de l’emploi des handicapés. Des ateliers sont consacrés à la sécurité informatique, l’administration en ligne, le commerce électronique, la certification électronique, l’inscription en ligne…. Plusieurs concours aussi comme celui de la meilleure galerie marchande, le SMS le plus rapide, le meilleur film réalisé par un téléphone portable, le traditionnel concours de MissNet…


Manoubi AKROUT




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com