Réunion du Conseil national de la femme, de la famille, de l’enfance et des personnes âgées





Tunis-TAP
Le conseil national de la femme, de la famille, de l’enfance et des personnes âgées s’est réuni, hier, dans sa deuxième session pour l’année 2010, en vue de suivre la mise en œuvre du 7ème point du programme Présidentiel «Ensemble relevons les défis».
Dans ce contexte, le conseil a passé en revue les activités organisées, dans le cadre de la présidence tunisienne de l’Organisation de la femme arabe (OFA), ainsi que le programme des festivités de la fête nationale de la femme qui sera célébrée le 13 août 2010.
Il a, en outre, examiné le statut de la femme aux travaux du 15ème sommet africain, le démarrage de la décennie africaine 2010-2020 et les moyens de promouvoir les rôles de ce conseil.
Les participants à la réunion ont exprimé leur considération aux objectifs consacrés par le chef de l’Etat à tous les membres de la famille, dans son programme pour la prochaine étape.
Ils ont salué, dans ce sens, les importantes décisions du Président de la république pour les personnes âgées, lors du conseil ministériel réuni le 31 mars 2010.
Ils ont, en outre, fait part de leur fierté de voir l’Organisation mondiale de la famille décerner son prix pour l’année 2010 à Mme Leila Ben Ali, ainsi que de leur considération aux efforts de la Première Dame de Tunisie afin de consolider la coopération et le partenariat arabe et internationaux, dans le domaine de la femme, et de renforcer le rayonnement de l’approche sociale éclairée de la Tunisie.
Mme Bebia Bouhnak Chihi, ministre des Affaires de la femme, de la famille, de l’enfance et des personnes âgées, a mis en exergue, à cette occasion, la richesse et la diversité du programme des festivités de la fête nationale de la femme qui offrira, cette année, l’opportunité de célébrer le 20ème anniversaire de la création du Centre de recherches, d’études, de documentation et d’information sur la femme (CREDIF).
Elle sera, en outre, une occasion, pour examiner les moyens de consolider la contribution de la femme tunisienne dans les secteurs d’avenir prometteurs, en premier lieu la recherche scientifique, le développement technologique et les nouvelles filières de la société de l’information et de la communication.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com