E.S.T. : Bouazzi : 10 jours de repos





L’EST a repris les entraînements lundi soir avec comme objectif, le second rendez-vous de la Ligue  des champions de ce samedi face au Dynamos.
Après la parenthèse de la première journée de la Ligue 1 de vendredi dernier face à l’ESS, l’Espérance retrouve, ce samedi, la joute africaine en recevant le Dynamos à Radès à partir de 20h30. Un rendez-vous à ne pas manquer dans la mesure où les Sang et Or sont appelés à confirmer la victoire de Sétif et à engranger le maximum de points avant de croiser le fer avec le tenant, le Tout Puissant Mazembé. Et puis, quand on veut jouer les premiers rôles dans cette Ligue, il faut bien gagner à domicile quand les conditions sont favorables. Faut-il maintenant revenir au match de vendredi dernier pour tirer les enseignements nécessaires afin d’éviter certaines erreurs ? A l’évidence, oui, puisque sur le plan individuel, plusieurs joueurs n’étaient dans un bon jour et les Korbi, Msakni, Ghannem ou Ayari, pour ne citer que ceux-là, doivent faire leur mea-culpa pour retrouver leur meilleur niveau et aborder le match de ce samedi en possession de tous leurs moyens. D’ailleurs, le staff technique et même le président du club n’ont pas manqué de sermonner certains éléments quand bien même les conditions du match n’étaient pas favorables. La reprise qui a eu lieu lundi vers 19h30, a vu les joueurs soumis à des exercices physiques durant plus d’une heure avec la participation du revenant Boughanmi après une blessure mais sans Bouazzi qui s’est blessé face à l’Etoile et qui a subi une IRM qui a révélé une lésion au niveau des adducteurs qui nécessite un repos actif de dix jours. Voilà un forfait qui tombe au mauvais moment dans la mesure où Benzarti a besoin de tous ses atouts ce samedi surtout que Bouazzi s’est montré particulièrement efficace depuis le début de cette Ligue des champions dans ses premiers tours.
Eneramo, récupérable.
Nul doute que l’absence d’Eneramo vendredi dernier face à l’ESS a été fort remarquée. L’attaque a piétiné et s’est montrée assez légère devant la défense adverse. Le Nigérian a effectué lundi des tours de piste et selon toute vraisemblance, le buteur patenté qui pèse de tout son poids sur les défenses est récupérable. Des efforts sont fournis par le joueur et le staff médical pour le mettre sur pied avant samedi. Maintenant tous ceux qui mettent en doute le poids d’Eneramo dans le dispositif sang et or peuvent se raviser. On ne remplace facilement un attaquant de sa trempe. Rappelons enfin que les entraînements se poursuivront chaque jour au Parc à partir de 19h30 et que ceux qui ont réservé et payé leurs abonnements, peuvent venir les retirer des guichets du Parc selon un ordre déterminé dès aujourd’hui.


Jamel BELHASSEN




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com