A.S.M. : Et revoilà Backer !





Après une éclipse qui n’a que trop duré, l’attaquant de poche togolais réapparaît.
A temps pour renforcer le potentiel offensif marsois avant la réception de l’OB.
Parti pour prêter main forte à l’EN togolaise dans le cadre des éliminatoires de la CAN, Backer a un peu trop prolongé son séjour parmi les siens. Par ricochet, il a raté un grand pan de la préparation d’avant-saison avec son équipe. Il n’a réapparu qu’à la veille du premier match du nouvel exercice à Zarzis plus exactement le 20 courant. Bien évidemment, n’ayant pas pris part à la préparation spécifique à cette rencontre inaugurale, il n’a pas été du déplacement. Mais après avoir intégré le groupe au lendemain dudit match, il s’emploie ferme à arracher une place de titulaire ou, à défaut, de suppléant potentiel dans la guérite.
Une première sortie  rassurante
Pour son premier match en guise de retrouvailles avec l’élite, l’ASM a ramené un bon nul de son long déplacement à Zarzis. Plus que la parité elle-même, plusieurs motifs de satisfaction ont été enregistrés, comme l’affirme Abdelkerim Bouguerra, l’entraîneur-adjoint marsois: «En effet, au-delà du point obtenu, toujours bon à prendre, notamment au vu de son impact sur le moral, nous nous réjouissons de la manière de jouer. A ce niveau, nous avons produit un volume de jeu appréciable. Nous avons eu une attitude offensive. En témoigne l’avance au score qui fut notre apanage. Objectivement, sur l’ensemble du match, nous étions plus proches de la victoire. De bon augure pour la suite».
Et qu’en est-il de Letifi ?
Volet recrues, les supporters marsois, après les bons débuts de Jedaïed, auteur du but marsois à Zarzis, attendent beaucoup de Letifi, un attaquant expérimenté et capable de faire la différence à tout moment. Sera-t-il de la partie face à l’OB? Bouguerra éclaire notre lanterne à ce sujet: «A vrai dire, Amine n’est pas encore à 100% de ses moyens. Ce qui n’exclut pas sa convocation pour le match de ce dimanche. Nous pouvons recourir à ses services pour quelque vingt minutes cependant, tout dépend de lui. Et en joueur chevronné, c’est à lui de montrer son degré de motivation, en rapport, bien entendu, avec ses sensations (partiellement) retrouvées».
Un trio absent
Pour le compte du match à livrer face à l’OB, les Marsois déplorent trois absences de marque. Celle de Klaï d’abord, exclu à Zarzis pour somme d’avertissements. Celles ensuite de Ben Messaoud et Souaï, tous deux encore pas tout à fait remis de blessure. Il est à signaler que ce dernier, recruté à l’inter-saison, n’a pas encore effectué son baptême du feu avec sa nouvelle équipe. Il devrait porter la casaque marsoise pour la première fois, à partir de la troisième ronde.


Wahid SMAOUI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com