Chronique judiciare : 9 mois de prison pour le faux chauffeur du procureur





Le tribunal de première instance de Tunis a condamné dernièrement un homme âgé d’une trentaine d’années à neuf mois de prison pour usurpation d’identité.
Interpellé par les agents de la garde nationale alors qu’il conduisait une voiture de louage, l’accusé n’était pas en mesure de présenter un permis lui donnant droit de conduire ce type de véhicules. Ainsi, pour échapper aux poursuites judiciaires, il n’a pas trouvé mieux que de prétendre être le chauffeur du procureur de la République.
En vérifiant les dires du suspect, les auxiliaires de la justice ont découvert que non seulement, il s’agit d’un cas d’usurpation d’identité, mais également de conduite sans permis tout court.
Inculpé d’usurpation d’identité et de conduite sans permis, l’accusé a été traduit devant le tribunal de première instance de Tunis qui l’a condamné à neuf mois de prison.


M.B.S.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com