Bou Jaâfar: Le cœur battant de Sousse





Chaque grand événement des Sahéliens est fêté à Bou Jaâfar. Les abords de cette corniche constituent, pour toute la région, un important pan de l’histoire de la Perle du Sahel.
La Coupe d’Afrique des clubs champions, chaque événement sportif ou culturel passe obligatoirement par Bou Jaâfar. Mais ce coin paradisiaque est, surtout connu comme station balnéaire courue par tous les habitants de la ville et d’ailleurs.
Les touristes y «pullulent» surtout en été et on en dénombre des milliers qui viennent se prélasser au soleil, devant les vagues de la Méditerranée. Sur le front de la mer des dizaines d’hôtels «trônent» au bord des rives, preuve que cette zone est un endroit idéal pour les baigneurs qui viennent y goûter les joies de la mer.
Qui est Bou Jaâfar ?
Tout d’abord, la plage de Sidi Bou Jaâfar est un des lieux les plus courus par les Soussiens.
Sidi Bou Jaâfar est un saint, dont le nom provient d’un célèbre et ancien mausolée. Ce monument emblématique était, il y a 30 ans pratiquement aux confins de la ville. Aujourd’hui, il occupe une position centrale et marque le point de départ du front de mer.
Des hôtels, des magasins, des cafés, des restaurants, de grandes surfaces… gravitent autour de Bou Jaâfar dont les principaux boulevards sont: Habib Bourguiba, Hédi Chaker et Abdelhamid El Cadhi.
La coquette plage d’autrefois garde toujours son charme et son attrait. Suite au développement, le front de mer initial s’est étendu vers le Nord jusqu’à englober la façade maritime de Hammam-Sousse.
Festivals
L’un des plus grands événements de la saison estivale qui est, désormais, associé à cette fameuse corniche est le carnaval d’Aoussou. Longeant la plage et remontant l’avenue Habib Bourguiba en direction de la médina, des chars symbolisant les différentes productions agricoles, l’environnement, l’enseignement, les communications… Défilent aux côtés de troupes folkloriques tunisiennes et étrangères dans une ambiance de grande fête.
Chaque 24 juillet, veille de l’anniversaire de la République, cet événement culturel ne manque pas d’apporter se contribution à l’animation de cette plage.
D’autres événements, et non des moindres, sont fêtés à Bou Jaâfar et ont un point commun: la communion entre tous les membres de la population, toutes couches confondues.


Moncef SEDDIK




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com