Les produits allégés : Une fausse sécurité





Ceux qui tiennent à garder la ligne fouinent toujours dans le stand des produits light. Ils en consomment à volonté…Les aliments allégés ne sont pourtant pas aussi anodins…
Les termes «léger», «light» et «allégés», veulent tous dire la même chose : Ce sont des produits qui sont allégés en sucre ou en matières grasses. Ce qu’il faut savoir cependant, c’est qu’il s’agit essentiellement d’argument commercial et que certains produits, même allégés, restent très caloriques.
Le Dr Taïeb Doghri, professeur en nutrition, lève le voile sur ces produits lights.
«Les produits allégés se divisent en deux catégories : ceux allégés en sucre et ceux allégés en matières grasses. Ce sont donc des produits dont les teneurs en sucre et/ou en graisses ont été réduites, ce qui devrait a priori, diminuer leur valeur calorique.
Certaines personnes qui ont un excès de poids ou souffrantes de diabète en consomment dans le but de perdre du poids puisque ces produits sont censés être moins caloriques. Mais, ce que je dois préciser, c’est que ces produits ne sont pas très fiables ! Je prends l’exemple des jus lights par exemple. Certes, par rapport à d’autres jus en boîte, ils sont moins caloriques parce qu’il n’y a pas eu un ajout de sucre. Mais les fruits contiennent tout naturellement du sucre ! Ceux qui consomment ces jus allégés ne doivent donc pas en abuser sous prétexte que ces jus sont sans sucre ! Dans ce cas consommer des aliments allégés ne servira pas à grand chose si l’on en consomme plus !
Il s’agit en fait d’une fausse sécurité d’autant plus que la majorité des produits allégés ne mentionnent pas les quantités exactes que ce soit du sucre ou des matières grasses. De plus, la mention sans sucre signifie que le produit ne contient pas de saccharose (sucre blanc de cuisine). Sauf que celui-ci est souvent remplacé par d’autre genre de sucre comme c’est le cas de la pâte de sésame light (chémia) qui contient du fructose ou du sorbitol. Et ces composantes sont bien des sucres ! De plus, on ne connaît jamais la quantité exacte. C’est toujours du «à peu près» où il n’y a aucune précision. Donc ces produits apportent aussi des calories !
Je donne aussi l’exemple du lait : le 0% est censé contenir 0% de matières grasses, or, ceci est faux ! Le lait, même allégé, contient automatiquement des graisses cela varie entre 2 et 3 grammes de matières grasses ! Les zéro pour cent, c’est donc de l’arnaque commerciale sans plus !
En ce qui concerne les sodas zéro, on parle aussi de 0% de sucre blanc, mais ici aussi il y a un autre sucre qui n’est tout de même pas calorique ! D’ailleurs le goût est bien sucré ! Sauf que le hic, ici, ce n’est pas le sucre, mais c’est que certaines personnes, qu’elles soient diabétiques ou juste en train de suivre un régime pauvre en calories, en abusent ! On croit qu’on peut en boire à volonté puisque le produit est non calorique alors qu’on devient à la longue accro à ce soda et cela donnera des problèmes de métabolisme !
Pour finir, je dirai que si l’on a envie de prendre des produits fiables, il vaut mieux acheter les produits diététiques, généralement exposés dans un stand spécial. Ces produits sont très bien contrôlés par le ministère et se doivent de respecter les normes diététiques. En revanche, les produits allégés ne sont pas soumis à des contrôles. Il ne s’agit que de produits de commerce.
De toutes les manières, ce que l’on doit toujours garder à l’esprit, c’est que l’on a tout ce dont on a besoin dans les produits naturels. Ceux qui ne veulent pas prendre du poids ou qui suivent un régime pauvre en sucre, peuvent toujours consommer des produits naturels, tout ce qu’ils auront à faire c’est de réduire la quantité. Au lieu de manger quatre fruits, on s’en limite à deux, par exemple cela est beaucoup moins nocifs pour la santé».


Abir CHEMLI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com