Trois points bon à prendre





E.S.H.S. : 0
C.S.S. : 1

Le but réussi par Hamza Younés aux premières minutes de la rencontre a été déterminant pour le CSS qui a ramené les trois points de la victoire de son premier déplacement de la saison à Hammam-Sousse.
Et ce n’est que justice car les Clubistes sfaxiens ont dominé la majeure partie de la rencontre qui les a opposé hier à l’Espoir de Hammam-Sousse trois jours après leur brillante qualification au tournoi final de la Coupe de la CAF, et auraient pu prétendre marquer plus d’un but surtout lors de la première période de jeu lorsque Lassaâd Dridi sur coup franc a envoyé le ballon sur la transversale. Et au cours des 45 premières minutes la présence des Sfaxiens a été beaucoup plus en vue grâce au bon placement des joueurs sur le terrain et à l’activité de son milieu de terrain où Dridi a brillé de mille feux et a été le chef d’orchestre de toutes les tentatives de son équipe, et qui été bien secondé par le jeune Ali Maâloul.
Et si le milieu du terrain du CSS a bien rempli son contrat durant cette rencontre, celui de l’ESHS n’a pas trouvé les espaces nécessaires pour développer le jeu et venir inquiéter l’arrière-garde sfaxienne. En effet les joueurs du milieu de l’ESHS ont quelque peu peiné pour remplir leur rôle et pour venir en soutien aux attaquants. Il faut dire aussi que le pressing des joueurs visiteurs n’a pas donné l’occasion aux joueurs locaux et surtout Eymen Soltani et Billel Bachouche de se mettre en évidence. Face à cette carence Bassem Ben Nasr a tenté sa chance et il aurait pu prétendre à marquer le but de l’égalisation sans la brillante intervention de Jassem Khaloufi.
En seconde mi-temps l’équipe locale a cherché à varier son jeu et à jouer plus haut afin de mettre en difficulté la ligne défensive sfaxienne qui a été prise de vitesse par Bachouche mais Khaloufi s’est encore mis en évidence et a sauvé le but. Le CSS pour sa part a joué la prudence et a opté pour le jeu en contre et l’entraîneur Lechantre a cherché a donner plus de fraîcheur en incorporant son nouveau joueur Fakhreddine Guelbi en remplacement de Heykel Guemmamdia en petite forme, dans l’espoir de profiter des espaces concédés par les joueurs locaux, mais sans grande conviction.
Ces nouvelles donnes n’ont pas permis aux locaux d’être plus performant et n’ont pu prendre à défaut le gardien sfaxien qui a été maître de sa zone, alors que ses coéquipiers n’ont fait que préserver l’avantage acquis dés la 6e minute et qui leur permet de gagner leur première rencontre en déplacement, quelques jours avant la super Coupe maghrébine qui les opposera à Sétif.
Formations
C.S.Sfaxien : J. Khaloufi – E. Haj Messaoud – F. Gharbi – H. Rouid – A. Abbés – Ch ; Bargaoui (W. Kamoun) – A. Maâloul (H.Abbes) – L. Dridi – B. Touré – H. Younés – H. Guemmamdia (F. Guelbi).
E.S.H. Sousse : H. Bayoudh – O. Bahri – A. Ben Ismaïl – S. Ben Frej – M. Salah Derbali – M. Hasnaoui ( R. Mhadhebi) – B. Ben Nasr – S. Majboura – F. Mansouri (E. Naji) - B. Bachouche – E. Soltani.


Mohamed Hédi




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com