Le noble art au plus bas





La discipline qui était, hier, le porte-drapeau du sport tunisien touche, aujourd’hui le fond.
En effet le Nombre art tunisien qui a constitué de tout temps la fierté du sport est en passe de devenir la discipline laissée pour compte.
Sur les 35 clubs affiliés à la Fédération tunisienne de boxe (FTB), les 29 actifs ont adressé un écrit au ministère de tuttelle pour retirer leur confiance au Bureau fédéral actuel.
Ils n’ont reçu, jusqu’à aujourd’hui, aucune réponse.
Ces clubs menacent d’aller plus loin en boycottant la compétition purement et simplement.
Déjà, cette compétition claudicante, n’a pas atteint les niveaux escomptés et son boycottage risque de lui porter le coup fatal, que notre boxe essaie depuis longtemps d’éviter.


Moncef SEDDIK




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com