Formation professionnelle : Consolider les mécanismes de partenariat et la formation à la carte





Carthage - (TAP)
L’état d’avancement du plan de mise à niveau du système de la formation professionnelle et les efforts déployés pour consolider l’employabilité des diplômés de l’enseignement supérieur ont été au centre de l’intérêt du Président Zine El Abidine Ben Ali lors de sa réunion, hier matin, avec M. Mohamed Ghannouchi, Premier ministre.
Le Chef de l’Etat a pris connaissance des mesures prises dans le but d’adapter la formation aux besoins des entreprises économiques, de développer la communication et l’orientation dans ce domaine et de promouvoir la formation continue.
Le Président Ben Ali a recommandé la poursuite de la consolidation des mécanismes de partenariat avec les structures professionnelles et les entreprises à la faveur de la multiplication des conventions-cadres accompagnées de contrats-objectifs dans tous les secteurs.
Il a, également, recommandé la promotion de la formation à la carte et l’identification des besoins des divers gouvernorats en spécialités de formation répondant aux besoins de l’investissement et de la dynamisation de l’action de développement.
Le Chef de l’Etat a mis l’accent sur le parachèvement de l’adhésion des centres de formation au système de qualité et l’accélération de la mise en place de la codiplômation et de la reconnaissance mutuelle des diplômes en collaboration avec les structures et les organisations internationales spécialisées.
Il a souligné l’importance du suivi de l’insertion des diplômés des centres de formation dans la vie professionnelle et la maîtrise de la réalisation du programme de la formation à distance au profit des travailleurs afin de développer leurs aptitudes et leur ouvrir de nouvelles perspectives de promotion professionnelle.
Dans le but de parfaire la concrétisation du programme de renforcement de l’employabilité des diplômés de l’enseignement supérieur, le Président de la République a recommandé de mieux faire connaître les mécanismes et les incitations mises en place pour l’emploi des cadres et l’amélioration du taux d’encadrement au sein des entreprises, de multiplier les conventions avec les entreprises en phase d’installation afin d’identifier leurs besoins en diplômés de l’enseignement supérieur, de définir le contenu de la formation appropriée et de dynamiser les différents mécanismes d’encadrement des porteurs d’idées de projets parmi les diplômés de l’enseignement supérieur.
Le Chef de l’Etat a recommandé, dans le même contexte, de veiller à réunir les meilleures conditions de mise en œuvre du programme de formation certifiée dans les domaines des langues, des technologies de l’information et de la communication et des sciences de la santé.
D’autre part, le Président de la République a pris connaissance des résultats préliminaires de l’étude qu’il avait ordonnée pour l’amélioration du rendement du secteur touristique.
Il a recommandé d’approfondir l’étude des propositions soumises en associant les professionnels du secteur à la mise en place d’une stratégie opérationnelle destinée à renforcer les performances du système de la formation touristique conformément aux normes internationales, de manière à contribuer à l’amélioration de la qualité des services, au renforcement de la compétitivité du secteur et à la consolidation de sa place dans l’économie nationale.
Sur un autre plan, le chef de l’Etat a chargé le Premier ministre d’ouvrir le 20e congrès de l’organisation des scouts tunisiens et la conférence nationale des tunisiens à l’étranger.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com