E.S.T. – Al-Ismaïly : Ils y croient dur comme fer





A l’Espérance toutes les parties prenantes du club mettent les bouchées doubles pour que le match de demain face à Al Ismaïli soit une réussite totale. Au Parc B, une animation particulière règne et public, entraîneurs, staff médical et responsables ne veulent rien laisser au hasard car ils sont tous conscients de la difficulté de la tâche mais croient aussi dur comme fer que le coup est jouable. En football tout est possible et un club comme l’Espérance, habitué aux dures batailles continentales et comptant sur des joueurs valeureux et expérimentés a les moyens d’aller au bout de ses intentions, à savoir gagner par deux buts à zéro ou plus pour renverser la tendance de la première manche et aller en finale. Avant-hier, lors de la séance d’entraînement qui a débuté à 15 heures, Youssef Zouaoui a repris encore une fois tous les aspects du jeu car, face aux Daraouiches, il s’agira de concilier entre la récupération et l’offensive à outrance. Les joueurs savent désormais à quoi s’en tenir et tout un chacun connaît son devoir sur le bout des doigts. Même les éléments qui ont joué au Caire mardi soir ont rallié le Parc B avant-hier dès leur retour à Tunis pour effectuer la rituelle séance de décrassage avant de rejoindre le reste de leurs coéquipiers hier pour prendre part au match d’application. Rapidité et efficacité Ces derniers jours, Youssef Zouaoui a mis l’accent sur le rythme à imprégner aux débats. Face à Al Ismaïly, qui passe par une période favorable, il est nécessaire de jouer vite et de se montrer lucide devant la cage adverse, sans tomber bien sûr dans le piège de la précipitation. Marquer deux buts sans en concéder en quatre-vingt-dix minutes demeure dans les cordes des camarades de Thabet. Pourvu qu’ils connaissent la réussite espérée, que le public joue son rôle pleinement et que le referee marocain Kazzez se montre dans son meilleur jour car, par le passé, il a joué de bien mauvais «tours» aux clubs tunisiens. Aujourd’hui, après la séance de visionnage de l’adversaire, une dernière séance d’entraînement aura lieu au Parc B et permettra à Zouaoui de mettre en place définitivement le système à adopter. Enfin, la répétition des balles arrêtées, une arme importante à exploiter à bon escient par Souayah et compagnie, est un des thèmes privilégiés au menu des entraînements des Sang et Or. Jamel BELHASSEN


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com