CAN 2012: La Tunisie se replace





Tchad : 3
Tunisie :1
La victoire était impérative pour notre équipe nationale face au Tchad. La mission a été largement accomplie hier à N’djamena et l’affront subi à Tunis face au Botswana.
Pour l’entraîneur national Bertrand Marchand la défaite de Tunis du 1er juillet dernier est restée de travers et il était dans l’obligation de résultat en terre tchadienne et les 3 points de la victoire était plus que nécessaires afin de relancer son équipe dans les éliminatoires de la poule K et reprendre son statut de favori de cette poule qui comprend en outre le Botswana, le Togo, le Malawi et bien sur le Tchad.
Marchand qui a misé sur le retour en forme de ses joueurs qui ont retrouvé selon ses dires le rythme et le physique a opté pour une formation à tempérament offensif afin de surprendre l’adversaire et surtout le faire douter dès le début de la rencontre. C’est ainsi que notre onze national a joué avec Issam Jomaâ comme attaquant de pointe soutenu par Oussama Darragi sur le flanc droit et Zouheir Dhaouadi sur le flanc gauche, alors que Fehd Ben Khalfallah a joué en soutien.
Cette option a permis à l’équipe tunisienne de prendre le dessus sur son adversaire dès les premières touches de balles et les occasions n’ont pas mis beaucoup de temps pour se dessiner. A la 8ème minute Darragi a donné le ton en envoyant un bolide qui est passé juste à côté. Cette alerte a été suivi par une attaque sur le couloir gauche, Dhaouadi prend de vitesse son vis-à-vis, sert Khaled Korbi en position d’avant centre qui ne trouve aucune peine à lober le gardien tchadien sorti à sa rencontre et ouvrir le score en faveur de la Tunisie.
Ce but a donné plus de confiance à nos joueurs qui ont paru dans leur élément physiquement et beaucoup plus appliqué tactiquement et ont réussi à dominer l’équipe tchadienne qui n’a pu répliquer qu’à partir de la 2àème minute lorsque sur un coup de coin, le ballon a trompé Kasraoui mais a échappé au défenseur Abbés Miagui pourtant bien placé. Cette tentative a donné plus confiance aux tchadiens mais le bon positionnement de nos défenseurs a permis de passer l’orage sans gravité.
La Tunisie aurait pu prétendre à marquer le second but à la 25e minute lorsque le ballon de Darragi s’est écrasé sur le montant gauche du gardien tchadien reprise par Ben Khalfallah et dégagé par la défense. La riposte des locaux n’a pas tardé et Hagui sur tir de Kidégui, a failli tromper son propre gardien.
Cette alerte a été un avertissement sérieux pour nos joueurs qui ont repris leur domination, cette domination qui s’est traduite par un second but de Issam Jomaâ à une minute de la fin de la première période.
La seconde mi-temps a été beaucoup plus intense de la part de l’équipe de Tunisie qui a trouvé quelques difficultés à maintenir le même rythme de jeu, surtout sur le plan physique par le fait de l’humidité importante à N’djamena, ce qui a donné plus d’espaces aux joueurs tchadiens qui se sont montrés beaucoup plus dangereux sur le plan offensif. D’ailleurs cet ascendant s’est traduit par un but tchadien obtenu dans des conditions bizarres dans la mesure où les tchadiens ont joué une remise de touche au moment où l’arbitre notait un avertissement infligé à Hagui, et Ezikel Gouassi n’a pas refusé ce cadeau et a envoyé le ballon au font des filets de Hamdi Kasraoui.
Ce but a poussé les Tunisiens à reprendre le chemin de l’attaque et Ben Khalfallah a réussi à tripler la marque à la 82e minute sur effort personnel, et libérer ses coéquipiers qui ont résisté dans les minutes additionnelles au retour en force des tchadiens qui se sont procurés des occasions assez nettes sans pour autant arriver à tromper la vigilance de la défense tunisienne.
Notons que Yacine Chikhaoui intégré à la place de Darragi n’a pas joué plus de quelques minutes, quittant le terrain à la suite d’une blessure, alors que Abbés Miagi a été expulsé pour somme d’avertissements.
Formation de l’équipe de Tunisie :
H. Kasraoui – A. Boussaâïdi – A. Jmel – K. Hagui – A. Yahia – K. Korbi – Nafti – O. Darragi (Y. Chikhaoui puis M. Traoui) – F. Ben Khalfallah – I. Joma⠖ Z. Dhaouadi (E. Chermiti).


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com