C.S.H.L. : Rattraper le temps perdu





Les choses bougent du côté du CSHL. L’équipe a débuté la saison par deux défaites contre EGSG à Gafsa et l’ESS à Radès.
Devant l’urgence de ce début cahotant, l’équipe dirigeante a décidé de renforcer l’effectif.
Dans ce contexte et après le départ de Moïne Chaâbani vers Al Kadissia d’Arabie Saoudite, le CSHL récupère Hichem Haj Kacem, après avoir longtemps exercé au ST. Ainsi le départ de K’sairi vers l’ESZ est compensé par celui de l’ex-stadiste. Hafedh Naouas, le pivot, après avoir effectué une saison mi-figue, mi-raisin à l’ESHS semble décidé à retourner au bercail. Mais si le premier a signé une licence au profit du club pour une saison renouvelable, le second est encore hésitant !
Des matches amicaux à gogo
Après la rencontre amicale perdue face à l’équipe émiratie de Béni Yess (0-1), les Hammam-Lifois ont disputé une deuxième rencontre contre l’équipe olympique, une rencontre qui s’est soldée par le score de (0-0) une troisième rencontre est prévue le 14 août contre l’ASM. L’entraîneur serbo-français Dragan veut programmer d’autres rencontres, notamment face au CS Korba, afin d’évaluer l’effectif à sa disposition et surtout tester les joueurs transitant par le club.
Dans cet ordre d’idées, un défenseur algérien et un attaquant guinéen seront supervisés.
Et après le départ de Thomas Moore vers le CAB avec Gérard Buscher, le CSHL est resté sans préparateur physique. Le manque à ce niveau fut perceptible surtout contre l’ESS où les joueurs ont accusé le coup sur le plan physique, n’arrivant pas à rivaliser avec leurs adversaires. Ce constat peu rassurant a obligé Dragan et ses collaborateurs à remédier à cette carence en désignant Badï Dridi comme nouveau préparateur physique, afin de soigner le retard accumulé par les joueurs à ce niveau.


Moncef SEDDIK




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com