Les œufs et les bricks : A consommer avec goût et modération





Plusieurs recherches scientifiques ont démontré que les œufs constituent un aliment d’excellente qualité. Mais durant le mois de Ramadan, l’on a tendance à en abuser et cela se retentit négativement sur la santé…
L’œuf est composé de protéines complètes qui servent à former, à réparer et à maintenir en bon état la peau, des muscles et des os. Deux œufs remplacent une portion de viande. Les jaunes d’œufs sont très riches en antioxydants : des composés chimiques qui peuvent contribuer à réduire le risque de maladies cardiovasculaires, de certains types de cancers et des maladies liées au vieillissement. L’œuf est également une excellente source de choline, qui joue un rôle important dans le développement et le fonctionnement du cerveau, notamment de la mémoire. Mais à fortes doses, les œufs peuvent devenir nuisibles pour la santé. Durant le mois saint, les œufs sont pratiquement présents quotidiennement au rendez-vous de l’Iftar. Cependant, si les œufs sont des aliments très nutritifs, on doit en manger avec beaucoup de modération.
Le Dr Taïeb Doghri, professeur en nutrition, qui nous accompagne durant le mois de Ramadan, nous donne des conseils, quant à l’usage des œufs pour éviter les bobos et les complications.
«Pendant Ramadan, nous avons tendance à consommer des bricks quotidiennement. Ce qui n’est pas une mauvaise habitude. D’abord les bricks sont vraiment délicieux. Ils ont un bon apport énergique. De plus, en été, l’on sait que les seize heures de jeûne nous font perdre beaucoup d’énergie. Donc ce plat n’est pas du tout à rayer de notre table. Mais ce qu’il faut éviter, c’est justement les œufs ! D’abord, même si l’on a un organisme sain, l’on ne peut pas consommer des œufs de manière aussi abusive. D’ailleurs, plusieurs jeûneurs peuvent avoir un haut taux de cholestérol juste après Ramadan. Et pour cause : les fritures et la haute consommation d’œufs.
Pour éviter ce problème, il vaut mieux réduire au maximum les fritures, les sauces huilées et les œufs. Donc, si l’on mange des bricks au quotidien, il vaut mieux préparer une farce avec le moins d’œufs possible. Si l’on tient à ne pas se passer de ce met traditionnel, on peut toujours préparer les bricks avec une farce à base de thon ou, mieux, de viande hachée, d’oignon, de persil, de pomme de terre cuite et des œufs. Si le nombre de la famille est de trois personnes, un seul œuf entier doit être réparti sur les trois bricks. Et si la personne est sujette à des taux de cholestérol ou de triglycéride élevés, elle doit se contenter d’une farce sans œufs où du moins avec seulement du blanc d’œuf. Et il est préférable de cuire ces bricks au four au lieu de les frire dans de l’huile.
Cela dit, si l’on consomme du tajine au menu de l’Iftar, les bricks sont vraiment à éviter. En outre, l’huile de la cuisson doit être renouvelée quotidiennement. Il est aussi important de penser à mettre quelques gouttes de jus de citron sur les bricks pour éviter le reflux et les aigreurs gastriques. Par ce temps chaud, chaque œuf hors de sa coquille doit être consommé immédiatement. Les mayonnaises sont aussi à manger le jour même. On ne peut pas les garder même au réfrigérateur parce que les œufs pourrissent très vite en été.
Et je le dirai tous les jours, il faut penser à bien se réhydrater le corps. Liquide (eau, tisane, lait, jus frais), légumes, salades et fruits : sont absolument à consommer à partir de chaque iftar.
Et il ne faut pas oublier les sucres lents, le lait et les fruits et légumes surtout durant le s’hour»


Abir CHEMLI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com