Education : L’éternel tracas des bourses des étudiants de l’IPEST





Une quinzaine de jours séparent les étudiants de l’IPEST, orientés en France, de leur rentrée scolaire.  Pourtant, rien n’est encore clair concernant leurs bourses.
Les 70 étudiants de l’IPEST, admis à poursuivre leurs études en France à partir de la prochaine rentrée ne savent pas encore lesquels parmi eux seront boursiers. Pourtant, ils étudieront tous dans l’une des 30 institutions supérieures françaises fixées par la liste qui leur a été soumise par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, en application de la circulaire du 2 juin 2008.
Leurs parents affirment qu’ils n’arrivent pas à obtenir des attestations de boursiers pour parfaire les dossiers de leurs enfants. Ils précisent qu’ils n’arrivent pas, non plus, à obtenir des attestations de non boursiers, nécessaires auprès de la Banque centrale, pour justifier les transferts d’argent à l’étranger pour ces derniers, auquel cas où leurs enfants ne seront pas boursiers.
«Etudiants et familles sont donc dans une attente stressante, à une quinzaine de jours de la rentrée. Vous savez tous combien pourrait nécessiter un étudiant en France et ce n’est pas normal qu’on nous laisse jusqu’au dernier moment », affirme l’un des parents qui a fait plusieurs fois la navette entre l’IPEST et les services du ministère, à la recherche de précisions qui «ne viennent pas».
Du côté de l’administration
A l’IPEST, une source de l’administration affirme que le rôle de l’institut se limite à : «fournir des études de qualité pour permettre à nos élites d’accéder aux instituts et écoles de notoriété internationale». La même source poursuit : «la question des bourses, c’est du ressort du ministère de l’Enseignement supérieur».
Du côté du ministère, les services concernés ont été informés de nos interrogations, sans faire parvenir des explications officielles. Leurs précisions seront publiées dès qu’elles seront communiquées.
Rappelons que, depuis quelques années déjà, le feuilleton des étudiants de l’Institut préparatoire des études scientifiques et techniques (IPEST) de la Marsa avec leurs bourses à l’étranger se poursuit.
Chaque année, en pareille période, les étudiants de l’IPEST, orientés vers les instituts et les écoles d’ingénieurs en France, rencontrent des difficultés pour obtenir leurs attestations de bourses et leurs billets d’avion. Pourtant, leur rentrée universitaire est prévue pour le début du mois de septembre. Les observateurs pensent qu’il est « grand temps pour que le ministère installe des mécanismes pour l’attribution de ces bourses et éviter à ces étudiants les attentes de dernière minute. Il y va de l’avenir de ces étudiants qui constituent la fine fleur de nos élites».


Mourad SELLAMI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com