Tunis: Cinquante mille dinars détournés par le comptable





Un agent comptable dans une entreprise privée a été condamné à trois ans de prison assortis d’une amende de dix mille dinars pour avoir commis des abus d’ordre financier.
Les faits ont en effet éclaté suite à une plainte déposée par la direction générale d’une entreprise privée qui soupçonne l’un de ses employés de mener un train de vie très élevé par rapport à ses revenus. Les responsables de la société doutent que le suspect puisait dans les caisses de l’entreprise pour assurer ce niveau de vie.
D’ailleurs, une enquête interne avait révélé l’existence de plusieurs dépassements commis par l’agent comptable. Le préjudice porte sur cinquante mille dinars. Arrêté, il a été interrogé. Il ressort que, depuis un bon bout de temps, il a fait la connaissance d’un client de la société. Alors, ils se sont mis d’accord pour écouler la marchandise de la société sur le marché parallèle. Leurs rendez-vous se sont multipliés et au passage, le comptable s’est mis à accorder à son complice des faveurs en lui fournissant de la marchandise presque gratuitement. Peu à peu, le trou causé par ces livraisons est devenu très important. Alors, l’accusé n’a pas hésité à puiser dans la caisse de la société pour pouvoir combler ce déficit dans la comptabilité de l’entreprise..
En fin de compte, ce sont cinquante mille dinars qui se sont évaporés. Conjointement, des rumeurs ont circulé à propos du train de vie mené par le comptable et surtout sa relation avec un client de la société. Les échos des agissements de l’accusé n’ont pas tardé à parvenir aux responsables de l’entreprise qui ont porté une plainte, laquelle s’est soldée par l’inculpation de l’agent comptable de détournement de fonds, abus de confiance et usage de faux. Traduit récemment devant le tribunal de première instance de Tunis, il a été condamné à trois ans de prison assortis de dix mille dinars d’amende.


Myriam Ben Salem




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com