E.N. : Le résultat et la manière





Relancés après leur victoire au Tchad, les Aigles de Carthage chercheront samedi face au Malawi à confirmer leur réveil et à poursuivre leur envol.
En football, c’est connu, on se nourrit de victoires. Et si la défaite subie face au Botswana le 1er juillet dernier a été accompagnée d’une colère justifiée, le succès ramené de N’djamena a calmé quelque peu les esprits même s’il n’est pas considéré comme une réelle performance au vu de la valeur de l’adversaire.
Aujourd’hui, Bertrand Marchand est appelé à aligner une formation non seulement compétitive mais surtout très motivée. Il est grand temps de voir nos représentants accorder tout le sérieux nécessaire au devoir national et occuper un poste en sélection en est un. M. le ministre n’a pas cessé de la rejeter la semaine écoulée lors de la table ronde organisée par la FTF et destinée à diagnostiquer le mal qui ronge l’Equipe Nationale. Redonner ses lettres de noblesse à cette sélection devrait constituer l’objectif majeur des Aigles de Carthage dès ce samedi face au Malawi. Un adversaire qui progresse mais qui ne devrait pas représenter un écueil insurmontable.
Voilà donc une occasion pour les Hagui et consorts de démontrer à tous que les contre-performances face au Mozambique puis contre le Botswana n’étaient que des accidents de parcours. L’occasion est donc propice pour une opération séduction, question de retrouver confiance et sérénité mais aussi un public qui boude depuis longtemps déjà. Il est donc inutile de rappeler que dans deux jours la bande à Marchand aura à allier résultat et manière. C’est là la seule condition qui permettra à ces Aigles de Carthage de retrouver leurs ailes et de remonter vers les sommets du continent comme c’était le cas il n’y a pas si longtemps.
La balle est dans le camp des joueurs car un sujet pareil ne devrait pas les «gêner» outre mesure.


Jamel Belhassen




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com