Cap Bon : Du feu qui coûte cinq ans de prison





Cinq ans de prison ferme, tel est le verdict rendu par le tribunal de première instance de Grombalia à l’encontre d’un jeune époux accusé d’avoir mis le feu au domicile conjugal. En désaccord avec sa femme, le mari menaçait de divorcer et de quitter la maison. A la longue, l’époux devient insupportable multipliant les agressions à l’encontre de sa conjointe. Finalement, la jeune dame au bord de la déprime, s’est retirée pour aller vivre chez ses parents. Cette décision n’a fait qu’envenimer davantage la situation. Désespéré, l’époux a décidé de se venger en mettant le feu à la maison. L’incendie a tout détruit, transformant le foyer conjugal en cendres. Malgré les tentatives de l’époux d’éteindre le feu, il était trop tard. Il a fallu, en effet, l’intervention des agents de la protection civile pour venir à bout du feu. L’enquête ouverte ensuite a confirmé la responsabilité du mari. Il a été ainsi inculpé d’avoir mis le feu dans un local habité. Traduit devant le tribunal de première instance du Grombalia, il a écopé de cinq ans de prison ferme.


M.B.S.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com