La semaine boursière… par : Reprise du souffle juste après les OPV





Animée par la vague des publications des états financiers relatifs au premier semestre 2010, la semaine a été bien orientée (29 titres en hausse contre 22 en baisse), l’indice ayant progressé de 1,95% franchissant la barre des 5 400 points à 5 406,800 points, alignant ainsi un gain de 25,98% depuis le début de l’année. Cette hausse s’est accompagnée par un accroissement des volumes d’échanges à 59,607 MDt (dont 3,455 MDt échangés par bloc).
Profitant de la forte progression du bénéfice net de la société qui s’est multiplié par 3 à 3,8 MDt, le titre Carthage Cement a été le titre le plus recherché de la semaine, drainant à lui seul +11,085 MDt (soit 18,60% du total échangé). Le cours de l’action s’est alors établi à 3,780 Dt, soit +7,08% par rapport à la semaine dernière.
Dans le même secteur, le titre SCB (société les ciments de Bizerte) s’affiche du côté des baisses et cède 2,30% à 6,800 Dt, ramenant son rendement depuis le début de l’année à -17,45%. L’échange a totalisé 265 mDt.
Il faut noter que les réalisations de la société au titre du premier semestre 2010 ont dévoilé une amélioration de +12% du résultat net de la société.
D’un autre côté, les banques ont continué à monopoliser les volumes de la place, accaparant +33%.
Le titre BNA a été le titre le plus recherché du secteur, drainant à lui seul +9,96% du total échangé (soit +5,9 MDt). L’action termine la semaine à 16,500 Dt, soit +7,28% par rapport à la semaine dernière et +49,59 % depuis le début de l’année (contre 28,2% pour le secteur).
Avec respectivement 4,64 MDt, 3,25 MDt et 2,48MDt, les titres BT, BIAT et STB ont profité d’un courant acheteur pour progresser de respectivement : 6,10 % (à 12,520 Dt), 0,59% (à 85,810 Dt) et 3,89 % (à 18,700Dt).
Pour sa part, avec 965 mDt échangés (soit 2 370 titres traités par jour), Amen Bank s’est offert +4,09% à 82,650 Dt, portant son rendement depuis le début de l’année à +60,17%.
Au total, l’indice du secteur s’est vu progresser de 3,11%. Cette hausse est expliquée par la publication de résultats semestriels dénotant une progression du bénéfice net de l’ensemble des banques cotées (seules Attijari Bank et la STB n’ont toujours pas publié leurs états financiers).
De son côté, le secteur de l’assurance accapare +12,3% du volume échangé.
Stimulé par un mouvement acheteur (6,85MDt), le titre Tunis Re s’est distingué par la plus forte hausse de l’indice, soit +9,33% à 13,120 Dt, consolidant son rendement annuel à +88,10%.
Dans le même sillage mais dans un échange moins important (449 mDt), le titre «Assurance Salim» s’est adjugé +1,79% pour s’établir à 22,700Dt.
Pour sa part, le titre STAR a connu un comportement inverse et a cédé 1,68% (à 175,900 Dt), suite à des opérations de prises de bénéfices, dans un faible échange de seulement 358 mDt.
Toutes les sociétés du secteur ont affiché une amélioration de leurs bénéfices nets allant de 6% (pour la STAR) à 53% (pour Tunis Re).
Dans le secteur automobile et équipementiers, le titre «Ennakl» attire 3,4 MDt (soit 53 882 titres échangés par jour), ce qui a porté le cours de l’action à 13,340 Dt, soit +2,69% par rapport à la semaine dernière.
Il faut noter, que les états financiers de la société font ressortir un bénéfice net de 13,28MDt, soit une hausse de +51%.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com