Tunisie – Afrique du Sud (J-1) : Lemerre comptera sur le collectif





A la veille de l’important test amical face à l’Afrique du Sud, l’ambiance est au doute et aux craintes au sein de l’E.N. Voulant prendre le taureau par les cornes, Roger Lemerre calme le jeu en faisant preuve, comme d’habitude, d’une lucidité qui ne peut masquer totalement les problèmes actuels de l’équipe. Pour la patron de la sélection, l’état des lieux n’a rien d’alarmant : «Le match revêt de l’importance et entre dans un contexte déjà bien programmé. Dans l’état actuel des choses, nous devons faire face à l’adversité et trouver les meilleures solutions à nos problèmes. L’équipe possède ses propres ressources et elle doit en user. On comptera beaucoup plus sur le collectif et l’organisation défensive et offensive du groupe à notre disposition. Le talent individuel est, certes, important, mais ne doit nullement être le principal facteur de réussite». Approfondir les recherches Parlant des joueurs blessés, Roger Lemerre ne cache pas son inquiétude, mais il demeure serein et confiant : «L’avalanche des blessures vient au mauvais moment, mais elle fait partie du jeu et nous devons en tenir compte. D’ailleurs, certains critiquent l’option de l’élargissement du groupe alors qu’elle permet aujourd’hui de trouver des solutions à ces imprévus. L’absence de quelques joueurs va nous pousser à approfondir nos recherches et opter pour de nouvelles idées». S’agissant du dernier match de préparation de l’E.N. devant son public avant la CAN 2004, Lemerre tiendra-t-il au résultat pour satisfaire les supporters et les rassurer ? Pour le sélectionneur national, il s’agit d’un match amical comme tous les autres, qui servira à rectifier le tir après les sorties en demi-teinte face au Japon et au Maroc. Quelle idée porte-t-il sur l’Afrique du Sud ? «C’est l’une des meilleures équipes du continent et son classement mondial actuel l’atteste. J’ai pu visionner le match Egypte - Afrique du Sud et avoir une idée sur cette équipe, bien qu’il ne s’agit là que d’images télévisées. Ce qui est sûr, c’est qu’il s’agit d’un adverse respectable et très fort». Les mauvais résultats des clubs tunisiens dans les compétitions africaines et arabes inquiètent-ils Roger Lemerre, surtout après l’échec de l’EST et la défaite de l’ESS au Nigeria ? L’entraîneur national s’est dit ne pas avoir d’avis là-dessus. C’était comme s’il voulait fuir la question. Il a simplement répliqué : «je ne me nourris pas de défaites» ! Kamel ZAIEM


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com