E.S.S. : De l’émotion à la réaction





La colère du public sahélien était bel et bien justifiée après la contre-performance de samedi dernier contre les Cigognes de Béja. Les Sahéliens n’avaient pas le droit, aux yeux de leurs supporters, de gaspiller des points à domicile.
La colère des supporters a engendré le vertige pour les dirigeants qui ne s’attendaient pas eux non plus à cette gifle nordiste. Ils se sont mis en action pour dissiper cette colère ravageuse.
Une poignée de supporters se sont déplacés pour assister aux entraînements accompagnés d’un groupe musical, trompettes et tambours en main, pour animer la séance d’entraînement et allumer des flammes pour une fois en toute impunité. Ce groupe était-il volontaire ou missionnaire peut importe puisque le résultat est là et de loin très positif. Mohamed Fakher nous déclare que les joueurs étaient tellement émus qu’ils avaient les larmes aux yeux. Ils ne s’attendaient pas à une telle réaction.
L’émotion c’est bien mais la réaction est attendue en guise de remerciement à ces supporters ou à ceux qui ont mis en scène la réaction.
La situation est bien claire les joueurs sont aujourd’hui dos au mur, un autre faux pas les jetterait dans un fossé de doute et leur enlèverait toute crédibilité.
Après ce bain de foule les joueurs se sont mis au travail pour corriger les lacunes et se préparer à affronter un groupe gabésien avide de bons résultats, dirigé par un ex-étoilé qui connaît l’Etoile mieux que quiconque. Fakher conscient de la délicatesse de la situation a préféré travailler à huis clos pour permettre à ses poulains de mieux se concentrer sur leur match.
Nous croyons savoir que le technicien marocain opérera des changements forcés et d’autres d’ordre tactique pour arracher une victoire hautement recommandée par l’entourage du club sahélien.
Ainsi nous trouverons Nadim Ben Thabet dans les bois dans un baptême du feu, lui qui a été, depuis son retour à l’Etoile, contraint de se contenter dans les meilleurs des cas de la place de remplaçant. On retrouvera Wael Belakhal au milieu en remplacement de Adel Chedly encore une fois blessé. Danielo sera reconduit mais en tant play-maker, il cédera sa place au couloir gauche au revenant Belghoul. Chehoudi sera le fer de lance à la place d’un Akaichi pas trop aimé par les fans sahéliens, Dieu seul sait pourquoi.
Pour le reste il n’y aura pas de changements sauf complication de dernière minute comme diront les médecins.


Ridha Azaiez




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com