Projet pionnier en Afrique : Une centrale solaire opérationnelle à El Borma en décembre 2011





Le plan solaire commence à prendre forme avec la signature, hier, d’un accord pour la réalisation par la STEG, d’un générateur de vapeur thermo-solaire à El Borma.
La convention signée entre la Société italo-tunisienne d’exploitation pétrolière (SITEP) et la Société STEG - énergie renouvelable, porte sur la construction d’une nouvelle centrale à cycle combiné d’une puissance de 40 Mégawatts à El Borma, associée à un générateur de vapeur thermo-solaire pour la production de 5 Mégawatts d’énergie électrique.
M. Abderrazak Rassâa, secrétaire d’Etat chargé des énergies renouvelables et de l’industrie agro-alimentaire a précisé que cette convention «concrétise les orientations de la Tunisie. C’est un projet pionnier en Afrique et nous comptons parvenir à réaliser 1.000 Mégawatts d’énergies renouvelables à l’horizon 2016, quelques milliers en 2030. Il s’agit de la première convention signée par la STEG - énergie renouvelable».
Propre et efficace
La réalisation d’un tel projet répond à deux impératifs. D’une part, il contribue à renforcer l’efficacité énergétique dans les gisements pétroliers, notamment à El Borma. D’autre part, il y a une dimension de protection de l’environnement avec ce générateur thermo-solaire, édifié grâce à un don japonais.
Le projet consiste à remplacer les turbines à gaz, avec des incidences directes sur le rendement qui passerait de 20 % actuellement à plus de 40 % lors de l’entrée en service du projet dont le coût global s’élève à 150 millions de dinars.
M. Khaled Kaddour, Président directeur général de la SITEP a précisé que «ce projet a été approuvé dans le cadre du Business plan de la SITEP 2010-2014. Il consiste à renouveler les installations de surface et à rénover le cycle de traitement des huiles et la production d’électricité». Cette décision fait suite «à la prolongation, pour 25 ans, de l’exploitation de la concession d’El Borma», a-t-il indiqué.
Haute technologie
Du côté de STEG énergie renouvelable, son Directeur général, M. Ayadi Ben Aïssa, a exprimé la fierté de son équipe d’avoir acquis «la confiance du partenaire ENI pour mettre en œuvre ce projet à El Borma». Il a valorisé «l’engagement de la SITEP sur la voie de l’énergie renouvelable et de l’efficacité énergétique» sans omettre de «remercier l’agence japonaise pour le don qui servira à financer le générateur thermo-solaire». M. Ben Aïssa a expliqué que ce projet allait utiliser de la haute technologie et associera des chercheurs tunisiens dans le domaine des énergies renouvelables.
La production de cette centrale sera exploitée par le champ pétrolier d’Al Borma et par les champs avoisinants.


Mourad SELLAMI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com