Nouvelles technologies: On n’arrête pas le progress





Bonne nouvelle pour les cinéphiles, Georges Lucas va revoir son œuvre en 3D. Un autre pas pour le 7e art sur la voie du progrès.
En passant dans les rues de la capitale, l’on aperçoit certaines affiches montrant toute une famille posée dans le salon, portant des lunettes spéciales et regardant une image sortant de l’écran.
Une technique cinématographique considérée comme irréalisable quelques décennies plutôt et qui, de nos jours, et encore plus dans les années à venir, est appelée à faire partie intégrante de notre quotidien. Et nous viennent alors à l’esprit certains slogans comme: «Vous ne regarderez plus jamais votre téléviseur comme avant».
En 1913, les cinéphiles sortent ébahis de la projection du premier western de l’histoire du cinéma, «L’attaque du grand rapide» d’Edwin Stanton Porter. Et pour cause, ils ont assisté au premier gros plan de l’histoire. Plan dans lequel G.M Anderson se tourne vers la caméra, dégaine et tire. Tous les spectateurs présents dans la salle se sont alors jetés à terre. Un impact entré à jamais dans les encyclopédies.
Et voilà que moins d’un siècle plus tard, le spectateur, grâce à des lunettes spéciales se retrouve au cœur de l’action.
«Star Wars» en 3D
La célèbre poule aux oeufs d’or de Georges Lucas n’est pas prête de s’arrêter. En atteste la décision de la firme «Lucas Film» d’adapter en 3D les six films que compte la mythique saga. Seulement voilà, il faudra se monter patient ! En effet, le passage à la 3D de films qui n’ont pas été tournés comme «Avatar», demande beaucoup de temps.
Il existe de ce fait deux façons de réaliser un film en 3D.
- soit en tournant le film avec le matériel adéquat.
- soit en créant par ordinateur la profondeur de champ.
Un travail long et fastidieux qui veut que l’on scanne chaque image. Une fois ces images scannées et projetées sur l’écran, le spectateur perçoit la 3D.
On imagine sans mal ce que donneraient des films comme «Black Hawk Down» ou bien encore des films de guerre ou à grand spectacle comme «Jurassic Park» ou bien «Indiana Jones».


M. WALEY EDDINE




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com